Accéder au contenu principal

Opérations

Airshow 2011 et Vinexpo Bordeaux: les salons professionnels font le plein de records

• Le salon mondial de l’aéronautique du Bourget renoue avec sa réputation de meilleur pourvoyeur de nuitées parisiennes, toutes catégories confondues. L’édition 2011 aura battu tous les records de fréquentation. Les organisateurs et surtout les 1 500 exposants internationaux affichent un large sourire au vu des chiffres publiés à la clôture : plus de 145 000 visiteurs professionnels et plus de 200 000 visiteurs sur le dernier week-end au grand public. Le salon est aussi un bon indicateur de l’état d’esprit de l’industrie qui a multiplié les commandes, faisant d'Airbus le constructeur vedette avec 910 avions à livrer dans les prochaines années.• L’industrie hôtelière de Paris et sa couronne a aussi largement bénéficié de cet afflux de délégations et d’exposants. Avec un taux d’occupation moyen de 95,4% pour la semaine du lundi 20 au dimanche 26 juin, autant dire qu’il était difficile de trouver une chambre disponible dans toute la périphérie parisienne. Les premières journées réservées aux professionnels ont pratiquement saturé la capitale avec un taux dépassant les 99% dans Paris intra-muros. Le prix moyen des chambres vendues, du 1* au 5*, a atteint le chiffre record de 262,50 euros le mercredi 22 juin, journée la plus fréquentée du salon. Sur toute la semaine, le RevPAR, Revenu par chambre disponible, se rapproche des 212 euros, nouveau record.• La comparaison avec l’édition 2009, en pleine crise financière et économique, est naturellement favorable et on constate notamment que les séjours des délégations internationales, se sont rallongés. En 2009, la pression sur le marché hôtelier parisien était retombée dès le jeudi, alors que pour l’édition 2011, le taux d’occupation dépassait encore les 96% jusqu’au samedi soir. Les prix moyens sont restés fermes toute la semaine, ce qui permet des croissances à deux chiffres de tous les indicateurs : 13 points de TO supplémentaires, 15% d’amélioration des Prix moyens et 33% de croissance du RevPAR entre 2009 et 2011.“On s’attendait à une meilleure édition, mais le niveau de progression permet de conforter le sentiment de reprise économique et le niveau de confiance dans les affaires sur une industrie qui est très dépendante vis-à- vis des déplacements internationaux”, explique Georges Panayotis, Président de MKG Group. “C’est très encourageant pour l’industrie hôtelière, qui bénéficie ponctuellement d’un surcroît de chiffre d’affaires et d’un bon environnement jusqu’à la fin de l’année”.• A côté des résultats de Paris, les performances hôtelières de l’édition 2011 du salon professionnel Vinexpo de Bordeaux peuvent sembler plus modestes. Sur la semaine du 19 au 25 juin, la croissance du RevPAR n’est «que» de 7%, avec une légère amélioration de la fréquentation (+2,8 points) et une légère poussée sur les prix moyens (+3%) grâce à une prolongation du séjour moyen des participants.• Il faut se souvenir que l’édition 2009 de Vinexpo avait tranché par son dynamisme dans un paysage globalement morose. Loin d’être un salon en demi-teinte, il avait connu un franc succès porté par la présence de visiteurs des pays émergents. L’amélioration des performances en 2011 est, par nature, moins spectaculaire, d’autant que la fréquentation hôtelière reste concentrée sur la ville même de Bordeaux. “Cela fait plusieurs années que le salon Vinexpo s’est posé en rendez-vous des amateurs de vins du Nouveau Monde et sert de point de ralliement pour les clients des pays émergents”, commente Georges Panayotis. ?Les très fortes délégations en provenance de Chine, notamment, sont un élément très favorable pour faire la promotion ultérieure de la destination France”.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?