Accéder au contenu principal

Actualités

Airbnb, nouveau terrain de jeu des agents immobiliers ?

Airbnb va-t-il devenir l'interface privilégiée des agents immobiliers ? A Paris, une vingtaine de loueurs proposeraient déjà plus de 25 propriétés chacun.

Airbnb est-il peu à peu en train de perdre son étiquette de vitrine de l’économie collaborative ? En effet, si sa popularité et sa puissance ne sont plus à démontrer (1,2 millions de logements dans plus de 34 000 villes, 35 millions de voyageurs, valorisation à 25,5 milliards de dollars), il semblerait que la plate-forme ne soit plus uniquement destinée aux seuls particuliers. Pour rappel, Airbnb est censé mettre en relation propriétaires de biens immobiliers et voyageurs pour une location sur une courte durée (pas plus de trois mois dans l’année). Or, il n'est plus rare de croiser sur le site des agents immobiliers ou des intermédiaires proposant des biens à la location.Les journalistes de Libération ont mené leur enquête à Paris, ville qui comprend environ 30 000 annonces en ligne. Ils estiment que 1 887 personnes gèrent plus de deux annonces simultanément et qu’une vingtaine de loueurs comptent plus de 25 annonces en même temps sur la capitale. Un des inscrits totaliserait même à lui seul plus de deux-cent logements. A l'inverse des propriétaires s'inscrivant sur Airbnb pour obtenir un complément de revenus ou des locataires souhaitant sous-louer (illégalement) pour faire baisser le prix du loyer, les agences immobilières ne jouent pas le jeu de l'économie collaborative. Leur service est moins personnalisé et se veut plus mercantile. En proposant plusieurs biens à la location à des prix forcément plus élevés (il faut aussi payer l'intermédiaire qui joue le rôle du propriétaire), ils font augmenter le prix moyen du site dans des quartiers très populaires comme Montmartre et le Marais. Cela défavorise les voyageurs.

Vous aimerez aussi :

  • Nouvelle valorisation record pour AirBnB
  • New York entre en guerre contre Airbnb
  • Barcelone combat la location illégale d'appartements
  • Amsterdam règlemente la location de courte durée entre particuliers
  • Berlin prend des mesure contre la location de courte durée entre particuliers
  • Airbnb, hôte officiel des JO 2016 de Rio
  • Airbnb se positionne sur le marché cubain
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?