Accéder au contenu principal

Analyses

Tunisie : sombre bilan 2015 pour le tourisme

Le ministère tunisien du Tourisme a publié les chiffres du secteur pour les onze premiers mois de l’année, faisant état d’une baisse considérable de la fréquentation et des recettes. L’impact sur l’industrie des deux attaques terroristes dont a été victime le pays en 2015 a continué à assombrir l’activité touristique et hôtelière du pays.

Entre janvier et novembre 2015, près de deux millions de touristes ont déserté la Tunisie. Selon le ministère du tourisme, 4,9 millions de visiteurs se seraient en effet rendus dans le pays sur la période, contre 6,7 millions au cours des onze premiers mois de 2014. Les recettes en provenance du secteur auraient alors reculé de 33,8%, à 2,2 milliards de dinars. Pour rappel, en 2010, soit avant les révolutions du printemps arabe et le début de la crise pour le tourisme tunisien, le pays avait accueilli 7,3 millions de touristes pour 3,7 milliards de recettes en provenance du secteur. Evolution des performances hôtelières mensuelles en Tunisie de janvier à novembre 2015 Devant la menace terroriste et son effet dissuasif sur les clientèles occidentales, l'activité hôtelière tunisienne continue de plonger. Toujours entre les mois de janvier et novembre, les nuitées enregistrées dans les établissements du pays sont en baisse de 44,7% par rapport à la même période en 2014, et de 54,6% en comparaison avec 2010. Elles atteignent en effet les 15,5 millions, contre 21 millions l'année précédente et 34,1 millions cinq ans auparavant. Le ralentissement d'activité se lit également dans les données publiées par MKG Hospitality, qui montrent une baisse considérable de la fréquentation des hôtels tunisiens, et ce malgré les nombreuses fermetures récentes. Le taux d'occupation du secteur a ainsi chuté de 12 points au cours de la période, à mois de 38,4%. L'amélioration de 6,4% du prix moyen n'a ainsi pas été suffisante pour compenser l'absence des clients et le Revenu par chambre disponible (RevPAR) a accusé une baisse de 18,9%, en comparaison avec l'an dernier. Confrontés à ce fort ralentissement d'activité, les hôteliers tunisiens peinent à garder ma tête hors de l'eau. L'office national du tourisme estime ainsi à 192 le nombre d'hôtels ayant été contraints de fermer leurs portes en 2015, représentant près de 33% du parc du pays. Ce chiffre dépasserait même la moitié de la capacité hôtelière dans plusieurs destinations du pays, comme Monastir, Djerba ou Mahdia. Les autorités du pays s'attendent à un début d'année 2016 difficile pour le tourisme tunisien, alors que plusieurs opérateurs internationaux, notamment britanniques, n'ont pas programmé la destination pour la saison à venir. Leur priorité pour les prochains mois sera alors de regagner la confiance des marchés émetteurs européens, en concentrant leurs efforts sur les problématiques sécuritaires auxquelles est confronté le pays.

Lire aussi:

  • Tunisie : les fermetures d'hôtels se multiplient
  • Tunisie : victime du terrorisme, le tourisme en devient la cible
  • Attaque au musée du Bardo : la Tunisie, frappée en plein coeur, était en plein redressement touristique
  • Des pays de l'EU déconseillent de se rendre en Tunisie
  • Tunisie : des mesures exceptionnelles pour soutenir le tourisme
  • Tunisie : après les attentats, l'hôtellerie désertée

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?