Accéder au contenu principal

Tendances

Septembre 2016 : Parfum d'automne sur l’hôtellerie française

En septembre 2016, les hôteliers français ont continué à voir leurs performances d'activité chuter telles des feuilles mortes. A Paris et en Île-de-France le climat a été une nouvelle fois plus glacial que dans les autres régions françaises où la chute est certes restée plus tempérée, mais où les tendances relativement à l'année dernière sont tout de même souvent passé du vert au mordoré. A Lille, en l'absence de la traditionnelle Braderie ce sont les hôtels qui ont dû faire des soldes et finissent le mois dans le rouge, nuance feuille d'érable. Quelques poches de verdure résistent encore à la grisaille, mais celle-ci s'est largement abattue sur le marché français.

A l’échelle nationale, le revenu par chambre disponible (RevPAR) est en baisse de 7,6% par rapport au mois de septembre 2015. Cette dégradation est provoquée par une diminution conjointe du taux d’occupation (-2,8 points) et du prix moyen (-4,1%). Les établissements positionnés sur les segments haut de gamme et milieu de gamme sont les plus impactés ; ils enregistrent un RevPAR en baisse de respectivement 8,6% et 7,8%. Une situation s’expliquant une nouvelle fois en partie par le contexte d’insécurité que traverse l’Hexagone.Septembre 2016 : Résultats mensuels des chaînes hôtelières par catégorieLa menace sécuritaire continue en effet de peser particulièrement sur Paris, qui enregistre une fois encore la plus forte baisse (RevPAR en chute de -13,7%) par rapport à la même période l’année dernière. Le taux d’occupation des hôteliers parisiens est en repli de 5,4 points, pour s’établir à 83,1%, et leur prix moyen est en baisse de 8,1%. Contrairement à la tendance qui s’est observée ces derniers mois, ce sont les établissements de catégories milieu de gamme et économique qui enregistrent la dégradation la plus notoire, de respectivement -17,7% et -17,1%, traduisant l'extension de la tendance négative aux clientèles affaires individuelles. Les hôtels haut de gamme présentent un RevPAR en baisse de 10,8% ; il s’agit pour une fois en ce mois de septembre 2016 de la catégorie la moins touchée par la tendance baissière. En région, les hôteliers peinent également à remonter la pente : leur RevPAR est en baisse de 2,8%.Depuis le début de l’année, la capitale connaît une tendance à la baisse marquée par un RevPAR en chute de 16,1% par rapport au mois de septembre 2015. L’Île-de-France n’est pas épargnée ; son RevPAR est en repli de 9,8%. En revanche, en région, les indicateurs affichent encore des performances positives. Les établissements situés en dehors de la région Île-de-France présentent un RevPAR en hausse de 2,3% sur les neuf premiers mois de l’année, même si la tendance a viré au négatif depuis l'attentat du 14 juillet à Nice.En ce mois de septembre 2016, les meilleurs résultats reviennent aux villes de Boulogne-sur-Mer et des Sables d’Olonne. La capitale de la Côte d’Opale a enregistré un RevPAR en hausse de 16,7% dû à un taux d’occupation en hausse de 8,9 points et un prix moyen en hausse de 2,3%. Cette ville a notamment accueilli la 19ème édition de son Circuit Historique de Boulogne (le 25 septembre), mais aussi le festival Intramurock (les 16 et 17 septembre). Les Sables d’Olonne présentent également de belles performances avec une croissance à deux chiffres, avant même de grand départ du Vendée Globe le 6 novembre prochain. A l'inverse, Lille, qui à l'échelle nationale pèse évidemment beaucoup plus en termes de volume, a fortement souffert de l'impact de l'annulation de la Grande Braderie, et clôt le mois de septembre sur un recul de RevPAR de 23,2%, effaçant des gains enregistrés plus tôt dans l'année.

Vous aimerez aussi :

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?