Accéder au contenu principal

Analyses

À Saint-Nazaire, l’hôtellerie bien embarquée pour dépasser ses anciens rythmes de croisière

Alors que les commandes s'accumulent pour les chantiers navals du port de Saint-Nazaire, les établissements hôteliers de la ville bénéficient d'un rebond d'activité inespéré il y a encore quelques années.

Deux semaines après la livraison du Harmony of the Seas, l'armateur américain Royal Caribbean Cruises Ltd. vient tout juste d'annoncer son intention de commander trois nouveaux navires aux chantiers STX France de Saint-Nazaire, un contrat de 2,5 milliards d'euros qui devrait assurer l'activité du constructeur pour les dix ans à venir. Les neuf commandes enregistrées depuis le début de l'année permettent aux chantiers de Saint-Nazaire d'envisager l'avenir avec sérénité, eux qui étaient dans la tourmente il y a quelques années. La multiplication des commandes fait même redouter des retards du livraison dûs à la surcharge de travail pour le chantier naval français, qui va procéder à de nombreuses embauches afin de tenir les délais impartis.Le succès des chantiers de Saint-Nazaire laisse en tout cas présager de perspectives économiques positives pour la région dans les années à venir. Alors que les carnets de commande se remplissent, les hôteliers présents à travers l'agglomération ressentent déjà fortement la hausse de l'activité portuaire, comme le démontrent les données d'HotelCompset pour les hôtels de Saint-Nazaire (et Trignac) :Les hôtels de Saint-Nazaire et de la commune voisine de Trignac se classent parmi les établissements les plus en réussite de l'Hexagone depuis le début de l'année, dans un contexte pourtant moribond pour l'hôtellerie française. Sur les quatre premiers mois de 2016, les taux d'occupation ont ainsi bondi de 11 points par rapport à l'année précédente pour atteindre 73,9% - contre 58,1% à l'échelle nationale. Cette progression s'accompagne par ailleurs d'une hausse des prix moyens dans les établissements hôteliers de la sous-préfecture de Loire-Atlantique : ces derniers ont augmenté de 7,3% par rapport à 2015 sur la période de janvier à avril. Ces deux facteurs permettent au Revenu par chambre disponible (RevPAR) de prendre le large : l'indicateur s'est apprécié de 26% sur les quatre premiers mois de l'année, l'une des meilleures performances enregistrées dans l'hôtellerie au niveau national. En comparaison, le RevPAR est en chute de 4% depuis janvier sur le marché français.De toute évidence, la réussite des chantiers STX bénéficie donc également à l'activité des établissements hôteliers, la clientèle d'affaires étant bien évidemment la première concernée par cette vitalité. Le tourisme de loisir a cependant lui-aussi le vent en poupe dans le port de l'estuaire ligérien, situé à mi-chemin entre la dynamique métropole de Nantes et le littoral touristique du sud de la Bretagne, non loin de La Baule. Près de 40 000 curieux s'étaient par exemple rassemblés le long des docks pour faire leurs adieux au Harmony of the Seas avant son départ pour Southampton. Dans le même temps, les visites guidées des chantiers de STX France sont en augmentation de plus de 75% sur les quatre premiers mois de l'année en comparaison de 2015. Cet essor sans précédent annonce-t-il de nouveaux chantiers pour la destination Saint-Nazaire, cette fois-ci dans les industries du tourisme et de l'hôtellerie ? Si tel devait être le cas, il sera sans doute difficile pour les hôteliers locaux de lancer des travaux aussi impressionnant que ceux-ci :

Lire aussi :

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?