Accéder au contenu principal

Actualités

Pierre & Vacances – Center Parcs signe un accord d’exclusivité avec le groupe d’investisseurs Alcentra - Fidera – Atream

Le groupe Pierre & Vacances - Center Parcs s'est lancé il y a 6 mois dans un processus d'endossement qui lui permettrait de rembourser sa dette qui a considérablement enflée en raison de la crise sanitaire.

Dans le cadre du processus d’endossement souhaité par Pierre & Vacances – Center Parcs dans le but de rembourser sa dette ainsi que de se recapitaliser, le Groupe a entamé des négociations avec Atream, aux côtés de Alcentra et Fidera. Un accord d’exclusivité a ainsi été signé entre les différents partis le 17 décembre 2021 et ce dernier est effectif jusqu’au 31 janvier 2022 afin de permettre la poursuite des négociations. Cet accord d’exclusivité fait suite à la remise d’une offre ferme par les investisseurs le 8 novembre 2021.

Cette offre ferme répond notamment aux exigences de Pierre & Vacances – Center Parcs, à savoir préserver l’intégrité du Groupe tout en lui ouvrant la perspective d’un plan de restructuration global nécessaire pour le maintien et le développement de son activité. L’offre conforte entre autres les orientations du plan stratégique baptisé « Réinvention 2025 ».

Pour le moment, les échanges avec les créanciers financiers concernés ont abouti à un accord de principe de la part de l’ensemble des créanciers bancaires et Euro PP de la Société sur les principaux éléments de ce processus, les comités respectifs des divers partis doivent encore donner leur accord. Également, l’offre a d’ores et déjà reçu l’accord de principe des créanciers. Le processus d’endossement semble ainsi sur de bons rails et devrait prochainement aboutir.

Cet endossement permettrait notamment : 

  • L’injection de 200 millions d’euros de fonds propres, pour renforcer le bilan du Groupe en vue de la mise en œuvre de son plan stratégique « Réinvention 2025 »
  • Le désendettement massif du Groupe, avec notamment la conversion en capital de plus de 551 millions d’euros de dette non sécurisée, lui permettant de retrouver un niveau d’endettement pérenne et équivalent à celui d’avant la crise sanitaire
  • La mise en place d’une nouvelle gouvernance avec des actionnaires prêts à accompagner la Direction Générale dans l’exécution de son plan stratégique « Réinvention 2025 »
  • L’externalisation de l’activité immobilière grâce à la création d’une foncière dédiée assurant le développement de nouvelles implantations

Pour rappel, la crise sanitaire a fortement impacté les activités du groupe Pierre & Vacances – Center Parcs. En effet, le Groupe a enregistré une perte de près de 800 millions d’euros de chiffre d’affaires, de 380 millions d’euros de résultat opérationnel courant, et consommé près de 600 millions d’euros de trésorerie opérationnelle. La priorité du Groupe durant toute cette période étant de préserver sa trésorerie, il avait notamment obtenu un nouveau financement-relais en dette d’un montant de 300 millions d’euros et trouver un accord sur le traitement des loyers avec la quasi-totalité de ses bailleurs institutionnels et avec environ 80% de ses propriétaires individuels.

Ce projet « répond à la conviction portée par Atream que le tourisme, qui repose sur des fondamentaux solides, dispose d’une capacité à retrouver une croissance forte et à se réinventer face aux nouvelles attentes de consommation ». Une vision en adéquation avec celle portée par groupe Pierre & Vacances – Center Parcs qui entend bien poursuivre son développement tout en se réinventant pour répondre aux mieux aux besoins de ses clients actuels et futurs.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?