Accéder au contenu principal

Tendances

Octobre 2016 : stabilité en région, les difficultés persistent en Île-de-France

Le mois d’octobre 2016 se traduit par une tendance similaire à celle observée ces derniers mois, à savoir une dégradation des indicateurs à Paris comme en Île-de-France. En revanche, en région, la tendance reste globalement à la stabilité, avec toutefois des performances en repli sur le segment haut de gamme à l’échelle du pays.

À l’échelle de l’Hexagone, le revenu par chambre disponible (RevPAR) est en baisse de 5,7% par rapport à la même période l’an passé. Cette baisse s’explique par un léger repli du taux d’occupation de 0,7 point et une chute du prix moyen de 4,8%. Le contexte actuellement perturbé du tourisme français, marqué par un climat d’insécurité persistant aux yeux d'une partie de la clientèle, affecte toujours davantage les hôtels opérant sur le segment haut de gamme, ces derniers ayant enregistré un RevPAR en baisse de 11,6% le mois dernier.En régions, l’heure est à la stabilité. Avec un RevPAR en léger rebond de 0,7% par rapport à la même période l’année dernière, les hôteliers enregistrent des taux d’occupation en hausse de 1,0 point et un prix moyen en léger repli de -0,8% en octobre 2016. Presque tous les indicateurs sont au vert à l’exception des établissements opérant sur le segment haut de gamme qui, comme à Paris et en Île-de-France, peinent à retrouver des couleurs ; leur RevPAR est en baisse de 2,0% en comparaison de l'année précédente.Les hôteliers parisiens n'enregistrent en revanche toujours pas de réelle accalmie : en octobre 2016, leur RevPAR chute de 15,5% par rapport à octobre 2015. Cette dégradation est provoquée par un taux d’occupation en repli de 5,3 points pour s’établir à 82,1%, et un prix moyen en baisse de 10,0% - atteignant ainsi 162,0 euros. Ce mois-ci, toutes les catégories confondues enregistrent une dégradation de leurs performances à Paris, la baisse étant d’autant plus forte pour les établissements positionnés sur le segment haut de gamme. Leur RevPAR est en baisse de 17,4%.  Les RevPAR des segments moyens de gamme et économiques sont quant à eux en baisse de respectivement 11,9% et 10,1%.Les indicateurs parisiens accusent une baisse consistante sur les dix premiers mois de l'année, en comparaison de la même période en 2015. Cette situation se traduit par un RevPAR en chute de 15,9% de janvier à octobre 2016. L’Île-de-France suit le pas mais la dégradation est moins marquée, le RevPAR francilien chutant de -9,4% depuis le début de l’année et de -2,8% ce mois-ci. En région, la tendance qui s’observe est nettement meilleure. Les indicateurs sont positifs : le taux d’occupation est en légère hausse de 0,7 point, accompagné par un prix moyen en rebond de 1,1% permettant une hausse du RevPAR de 2,2% sur les dix premiers mois de l’année 2016.La commune de Chamonix enregistre l'une des meilleures performances du mois, des taux d’occupation en rebond de 15,3% permettant à ses hôteliers d’afficher une progression de leur RevPAR de +37,8%. Ces résultats particulièrement positifs sont à mettre sur le compte des chutes de neige précoces intervenues dès la première quinzaine du mois d'octobre dans les Alpes du Nord, en comparaison d'un hiver tardif l'an dernier.

Vous aimerez aussi :

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?