Accéder au contenu principal

Tendances

Octobre 2016 : Léger recul des performances hôtelières européennes ; les disparités subsistent

Les hôteliers européens enregistrent ce mois-ci un léger repli de leurs performances. Les disparités sont cependant de mise ; certains marchés conservent des indicateurs en hausse quand d’autres affichent une nouvelle dégradation de leurs résultats. Les disparités existent également en termes de segmentation de marché.

En octobre 2016, le revenu par chambre disponible (RevPAR) enregistré à l’échelle européenne est en légère baisse de -1,8% par rapport à la même période l’année dernière. Une dégradation générée par une baisse du taux d’occupation et du prix moyen de respectivement -0,1 points et -1,6%. Les catégories haut de gamme (RevPAR : -3,6%) et économique (RevPAR : - 1,6%) sont les plus touchées. En revanche, les RevPAR des catégories milieu de gamme et super-économique sont en hausse de respectivement +1,1% et +1,6%.Octobre 2016 : Résultats mensuels des chaînes hôtelières par catégorieCe mois-ci, la palme des meilleures performances reviennent à quatre pays qui enregistrent un RevPAR à deux chiffres par rapport au mois d’octobre 2015 : la Grèce (RevPAR : +23,5% - s’expliquant par une envolée de son prix moyen de +11,6%), la Hongrie (RevPAR : +20,1%- une embellie due à la hausse de +10,9 points de son taux d’occupation), le Portugal (RevPAR : +13,9%) et l’Autriche (RevPAR : +10,2%). D’autres pays ont enregistré des performances particulièrement positives, notamment la République Tchèque et les Pays Bas qui affichent tous deux un RevPAR en hausse de +5,0%, ainsi que l’Espagne (+8,2%). Enfin, l’Allemagne affiche une tendance relativement stable (RevPAR : + 1,2%)En revanche, comparativement à octobre 2015, certains pays ont connu une dégradation de leurs indicateurs, notamment le Luxembourg (RevPAR : -3,2%). Les cas de la Grande Bretagne (RevPAR : -3,1%) et de l’Italie (RevPAR : -16,6%) sont toutefois à nuancer.  Du fait du calendrier événementiel exceptionnel de l’Italie en 2015 (avec notamment la Biennale de Venise et l’Exposition Universelle de Milan), la base de comparaison se trouve en partie déformée ; en excluant les villes de Milan et Venise, le reste de l'Italie affiche en réalité un RevPAR en hausse de +3,5%. Le cas du Royaume-Uni se rapproche quant à lui de celui de la France - où les performances de la capitale ne reflètent pas véritablement celles du reste du pays. En dehors du Grand Londres, son RevPAR enregistre en effet une progression de +3,6%.Les résultats de la Belgique et de la France sont une nouvelle fois en baisse. Le contexte encore perturbé lié au climat d’insécurité continue de peser sur les performances hôtelières de ces deux pays. Le RevPAR français est en repli de -5,7% par rapport à la même période en 2015, tiré par un taux d’occupation en repli de -0,7 points et un prix moyen en baisse de -4,8%. Le RevPAR belge chute quant à lui de -16,6% ; son taux d’occupation est en recul de -9,8 points et son prix moyen baisse de -5,4%.Sur les dix premiers mois de l’année, la France et la Belgique ont enregistré une baisse de leur RevPAR de respectivement -5,9% et -15,2%. L’Autriche et le Royaume-Uni présentent des performances stables, de +0,9% pour l’Autriche et de +0,6% pour la Grande Bretagne. L’Italie enregistre (en raison des éléments évoqués précédemment) une dégradation importante avec un RevPAR en baisse de -6,1% depuis le début de l’année. En revanche, l’Espagne occupe une nouvelle fois la meilleure place du palmarès européen (RevPAR en hausse de +13,0%), tandis que la Pologne (RevPAR : +10,3%) et le Portugal (RevPAR : +10,1%) suivent cette même dynamique. Les autres pays européens enregistrent des performances certes moins haussières, mais néanmoins positives.

Vous aimerez aussi :

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?