Accéder au contenu principal

Tendances

Novembre 2013, l'activité hôtelière tirée par l'Europe du Nord

L’Union européenne à 27 pays affiche une croissance de RevPAR de 3,6% en novembre dernier, stimulée par les excellentes performances du Royaume-Uni et, dans une moindre mesure du Benelux et de l’Europe centrale.

Globalement, l’activité hôtelière du mois de novembre 2013 au sein de l’Union européen semble plus dynamique qu’il y a un an avec une progression du taux d’occupation de plus de deux points, pour frôler les 67% de TO. Plusieurs pays se détachent néanmoins avec des performances plus dynamiques, notamment le Royaume-Uni qui gagne plus de 4 points pour finir le mois au-dessus des 80% de TO, du jamais vu en cette période de l’année. C’est plus de 5 points de mieux que le second pays le plus actif, la Belgique et ses 74,5 % de TO. Le reste de l’Union européenne évolue assez largement en dessous des 70% à l’exception de l’Autriche. Pour autant, la totalité des pays affiche une amélioration par rapport à l’année précédente, à une exception près, la France, touchée par une morosité prononcée, une météo désastreuse et de nombreux conflits sociaux qui ont perturbé la vie économique du pays.La reprise des taux d’occupation n’a pourtant pas permis une véritable poussée des prix moyens. Les canaux de distribution ont privilégié une clientèle attentive aux promotions et les entreprises sont encore très prudentes dans le budget alloué aux déplacements professionnels. La moyenne européenne des prix moyens reste positive, très légèrement avec +0,3%, mais cette progression masque une érosion quasi générale à la grande exception du Royaume-Uni, particulièrement dynamique, et des pays d’Europe centrale qui rattrapent un niveau qui était très bas comme en Pologne en novembre 2012.Les pays d’Europe du Sud, Espagne, Portugal, Italie… et France piétinent à des niveaux modestes. Le marché intérieur est particulièrement morose et l’activité plus soutenue du haut de gamme dans les capitales n’a pas suffit à booster l’activité nationale.Sur la période de 12 mois cumulée à fin novembre, le Royaume-Uni se présente comme le grand vainqueur, avec une poussée de près de 3,4% de son RevPAR déjà très élevé. L’Allemagne et l’Europe centrale continue leur progression pour rattraper des niveaux plus avantageux pour la rentabilité des établissements. Au niveau catégoriel, le segment haut de gamme confirme sa bonne tendance, avec une progression de 2,5% du RevPAR sur douze mois glissants ; le segment économique se porte bien également avec +3,5% de croissance du RevPAR. C’est moins pour le segment Budget, délaissé par la clientèle domestique, en recul de 1%.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?