Accéder au contenu principal

Analyses

Munich : les performances hôtelières montent en pression pour l’Oktoberfest

La bière a une nouvelle fois coulé à flots dans le centre ville de Munich pour la 181e Oktoberfest, qui s’est déroulée du 20 septembre au 5 octobre 2014. Le succès de l’évènement auprès des amateurs étrangers a, cette année encore, joué sur les performances hôtelières de la ville, en progression par rapport aux éditions précédentes.

Pour la 181e Fête de la Bière de Munich, quelque 6,3 millions de visiteurs ont fait le déplacement pour déguster près de 6,4 millions de litre de bières, selon les organisateurs de l'évènement. Si 72% de la fréquentation de l'Oktoberfest est bavaroise, le flux de touristes étrangers qui se sont rendus dans la ville entre le 20 septembre et le 5 octobre 2014 n'est pas négligeable, enivrant les hôteliers de bonnes affaires. L'Oktoberfest a ainsi tiré les performances hôtelières de la ville vers le haut, comme le montrent les données observées par MKG Hospitality. Sur les 16 jours de la Fête de la Bière 2014, les établissements munichois ont atteint un taux de remplissage moyen de 91%, avec des pics à plus de 96% sur certains jours. Cette affluence de visiteurs a joué sur les prix moyens qui ont dépassé les 215 euros. La combinaison de ces deux indices d'activité a ainsi permis aux Revenu par chambre disponible (RevPAR) des hôteliers de grimper à 11,4% sur l'ensemble de la période. Si l'Oktoberfest 2013 avait déjà été une excellente cuvée pour les hôteliers, celle de 2014 n'en est que meilleure. Entre les deux éditions, les établissements de Munich ont été en mesure d'améliorer leur RevPAR de 11,4%, grâce à la progression de 3,5 points des taux d'occupation et de 7,8% des prix moyens. Grisés par l'évènement, les indicateurs hôteliers de la ville ne cessent de progresser d'édition en édition et le Revenu par chambre disponible enregistré en 2014 est 12,7% plus élevé que celui de 2012 et 16,4% supérieur à celui de 2011.

L'impact positif de l'Oktoberfest 2014 est le bienvenu pour l'hôtellerie munichoise alors que ses performances sont en retrait depuis le début de l'année. De janvier à août 2014, le Revenu par chambres disponible du marché est en baisse de 3,5% par rapport à la même période l'an dernier. L'activité exaltante des mois de septembre et octobre pourraient alors faire oublier un début d'année plutôt morose.

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?