Accéder au contenu principal

Tendances

Mars 2015 : l’hôtellerie française reste au sommet de la vague

Alors que le décalage des vacances scolaires avait eu un effet négatif sur les performances hôtelières du mois de février, la tendance inverse est observée en mars, alors que le secteur a profité d’un calendrier évènementiel favorable.

En mars, la fréquentation des hôtels du pays a progressé de 1,4 point par rapport à la même période l'an dernier, pour se rapprocher des 61% de taux d'occupation. A cela s'ajoute l'amélioration de 2,3% du prix moyen, qui s'est établi au-delà de 81 euros sur la période. Fort de ces bons résultats, le Revenu par chambre disponible (RevPAR) national a enregistré une croissance de 4,6% par rapport à l'an dernier, et atteint les 49,5 euros. La tendance à la hausse des performances concerne l'ensemble des catégories hôtelières, bien qu'elle soit plus marquée dans l'Economique (+5,3% de RevPAR) et dans le milieu de gamme (+7,4% de RevPAR) que dans le haut de gamme (+3,4% de RevPAR) et le Budget (+0,5% de RevPAR). Résultats mensuels des chaînes hôtelières par catégorie Mars 2015

Le décalage des vacances scolaires sur le mois de février a favorisé l'activité évènementielle à Paris comme en province. En 2015, elles ont en effet eu lieu du 7 février au 2 mars, alors qu'en 2014 elles avaient commencé le 15 février pour se terminer le 17 mars. Les hôteliers parisiens ont ainsi été en mesure de faire progresser leur RevPAR de 2,2% en augmentant leur prix moyen de 3,7%, et ce malgré la baisse de 1,1 point de leur taux d'occupation. Cependant, la croissance nationale est davantage à mettre sur le compte de l'évolution des performances hôtelière en province, où le RevPAR a augmenté de 7,7% en raison de la hausse de 2,4 points du taux d'occupation et de 3,1% du prix moyen. Il faut dire que l'activité salons a été particulièrement dynamique, notamment avec l'organisation de plusieurs évènement biennaux à Lille (SIFER), Lyon (BLUEBAT, ENEO, ENR et EUROBIO) et Nice (International Conference on Alzheimer's and Parkinson's Diseases). A cela s'ajoute la vague d'activité touristique qui a submergé les hôteliers du littoral le 21 du mois pour la Marée du Siècle, phénomène qui se reproduit en moyenne tous les 18 ans. Le dynamisme de l'activité au cours du mois de mars, permet aux hôteliers de poursuivre le tracé de la courbe d'évolution croissante de leurs performances, initiée début 2015. Sur les trois premiers mois de l'année, la progression de 0,7 du taux d'occupation et de 1,3% du prix moyen a permis une croissance du RevPAR de 2,6% en France.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?