Accéder au contenu principal

Tendances

L’Italie, sur la voie de la reprise

A l’image de l’ensemble de l’Europe du Sud, l’Italie profite des premiers signes d’une reprise économique annoncée et cela se ressent sur son activité hôtelière. Les évolutions positives des indicateurs au mois du février, notamment grâce au dynamisme de la saison des carnavals, ne font que confirmer la tendance observée depuis quelques mois et les prévisions optimistes pour l’année 2014. Les perspectives de MKG Hospitality font entrevoir une évolution positive des performances sous l’impact d’une amélioration des conditions économiques et de la dissipation des pressions à la baisse des prix hôteliers.

Depuis plusieurs mois, l'industrie hôtelière italienne est sur une courbe croissante et les hôteliers du pays semblent profiter des premiers signes d'une reprise économique attendue en 2014, pour le pays comme pour l'Europe dans son ensemble. L'activité du secteur s'est d'ailleurs montrée dynamique sur le premier mois de l'année et la progression de ses indicateurs se confirme en février. L'amélioration de 3,9 points des taux d'occupation des établissements permet en effet d'inverser la tendance à la baisse des prix moyens, dont l'évolution est positive. Ces derniers sont en hausse de 0,4% sur la période et atteignent les 95,1 euros. L'hôtellerie italienne a ainsi été en mesure de terminer le mois de février avec une nouvelle progression de 8% de son Revenu par chambre disponible (RevPAR), qui s'établit à 52 euros. Si les indicateurs sont sur une courbe croissante pour toutes les catégories hôtelières, c'est le milieu de gamme qui tire le mieux son épingle du jeu. Son Revenu par chambre disponible est en hausse de 11,5%, tirée exclusivement par la bonne tenue des taux d'occupation des établissements qui compense la faiblesse des prix moyens. Il faut dire que le mois de février et sa saison des carnavals est plutôt favorable à l'hôtellerie italienne, notamment en ce qui concerne l'experte européenne en la matière qu'est Venise. Les costumes mondialement connus de la Cité des Doges ont une nouvelle fois enthousiasmé les foules. Rien que pour l'ouverture des festivités, le 22 février, 82 000 personnes ont fait le déplacement cette année, contre 70 000 à la même période en 2013. La progression de la fréquentation de l'évènement s'est naturellement fait ressentir sur l'activité des hôtels de la ville. Ces derniers ont été en mesure d'améliorer leur Revenu par chambre disponible de 5,1%, notamment grâce à la hausse de 2,6 points de leurs taux d'occupation. Le bon dynamisme de l'activité hôtelière italienne du mois de février confirme la croissance du secteur observée depuis quelques temps. Sur les douze dernier mois, le Revenu par chambre disponible des hôteliers du pays est ainsi en hausse de 4,8%, grâce à la progression de 2,4 points des taux d'occupation et de 1% des prix moyens. Ces chiffres sont soutenus par la progression de la fréquentation touristique de la destination, où le nombre d'arrivées internationales a progressé de 2,2% sur l'ensemble de l'année 2013. Les dépenses touristiques étrangères ont suivi la même évolution sur la période et ont atteint les 33 millions d'euros, soit 2,9% de plus qu'en 2012. Au vu des prévisions, le tourisme italien devrait continuer sur sa lancée en 2014. Les autorités du pays prévoient en effet une nouvelle hausse des arrivées touristiques de l'ordre de 3,1%, pour atteindre les 55 millions. En termes de performances hôtelières, l'optimisme est également de mise. En baisse structurelle au cours de la dernière décennie en raison de prix originellement élevés, les prix moyens italiens ont désormais atteint des niveaux significativement en-deçà des autres grands pays de l'Europe de l'Ouest, redonnant à l'industrie hôtelière italienne une compétitivité-prix qui devrait soutenir la croissance à moyen terme. Pour l'année 2014, les prévisions MKG Hospitality pour l'Italie (disponibles ici) font ainsi entrevoir une évolution significativement positive des performances sous l'impact d'une amélioration des conditions économiques et de la dissipation des pressions à la baisse des prix hôteliers.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?