Accéder au contenu principal

Tendances

Juin 2017 : un bilan contrasté pour l'hôtellerie en France

L'activité hôtelière française est marquée ce mois-ci par des disparités, mais qui s'expliquent davantage par les effets de comparaison défavorables de l'Euro 2016 : les établissements en province enregistrent en effet une baisse de leurs performances, qui vient pénaliser la croissance à l'échelle nationale. Le bilan est toutefois positif dans la capitale, qui a notamment accueillie la 52ème édition du Salon du Bourget.

Les hôteliers français enregistrent une baisse d'activité sur le mois de juin relativement à l'année précédente. Tiré vers le bas par une chute des prix moyens (-6,0%) et une faible croissance du taux d'occupation (seulement +1,2 point), le RevPAR (Revenu par chambre disponible) est en déclin de -4,4% à l'échelle nationale. Cette perte de vitesse concerne toutes les catégories, en particulier le super économique qui enregistre la plus forte baisse de RevPAR (-7,3%). Ces résultats doivent toutefois être mis en perspective par rapport à l'Euro 2016, organisée au mois de juin, qui avait largement contribué à améliorer la performance des hôteliers en province (+13,5% de RevPAR par rapport à 2015). Ces derniers enregistrent en effet une baisse de -9,3% de RevPAR comparé à juin 2016, qui s'explique notamment par un prix moyen en déclin de -8,5% et un taux d'occupation en repli de -0,7 point. Certaines agglomérations tirent toutefois leur épingle du jeu, comme le Havre, qui a notamment lancé en mai dernier son programme de festivités à l'occasion de son 500ème anniversaire : le RevPAR est en rebond de +27,7% relativement à l'année précédente.  Juin 2017 : Résultats mensuels des chaînes hôtelières par catégoriePortées par le Salon du Bourget qui s'est tenu du 19 au 25 juin dernier, les performances hôtelières restent quant à elles positives à Paris. Le RevPAR des établissements est en croissance de +5,7%, soutenu par une hausse de +7 points du taux d'occupation qui vient compenser un prix moyen en retrait de -2,8%. Alors que le segment économique enregistre une légère baisse de RevPAR (-0,1%), le moyen de gamme (+5,2%) et le haut de gamme (+7,4%) bénéficient pleinement de cette dynamique haussière, l'événement étant avant tout destiné à une clientèle d'affaires. Les résultats sont plus mitigés en région parisienne : malgré une hausse de la fréquentation (TO :+4,1 points), les prix moyens sont au rouge (-8,5%), tout comme le RevPAR qui décroit de -3,6%. Davantage liées au calendrier des événements, les performances modérées de l'hôtellerie française sont donc à prendre avec du recul, d'autant plus que la croissance reste positive sur les six premiers mois de l'année : malgré un prix moyen en recul de -2,1%, le RevPAR croit de +2% grâce à un taux d'occupation en hausse de +2,6 points. Seuls les établissements de province connaissent un faible ralentissement de leur activité (-0,2%) ; les résultats à Paris (+6,9%) et en Ile-de-France (+1,5%) restent quant à eux positifs. Cette tendance touche par ailleurs tous les segments, et devrait se maintenir sur les prochains mois.

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?