Accéder au contenu principal

Tendances

Juin 2014 : la reprise se fait toujours attendre pour l’hôtellerie française

La reprise de l'activité de l’hôtellerie française n’est toujours pas d’actualité et les performances des établissements sont restées sur une courbe négative sur l’ensemble du mois de juin.

Si l'activité nationale a pâti de l'absence de plusieurs évènements ponctuels qui avaient eu lieu au cours de la même période en 2013, comme l'Air Show du Bourget à Paris ou le salon Vinexpo de Bordeaux, elle a également bénéficié d'autres manifestations comme celles de la commémoration du 6 juin 1944. Le taux d'occupation national a ainsi subi une légère baisse de 0,2 point. Alors que la pression fiscale sur le secteur ne faiblit pas, les prix moyens hors taxe peinent encore à remonter la pente et à se remettre de la hausse du taux de TVA appliqué à l'hôtellerie-restauration du 1er janvier 2014. Ces derniers ont accusé une nouvelle baisse de 1,6%, affectant directement le chiffre d'affaires des hôteliers. Le Revenu par chambre disponible (RevPAR) suit naturellement la même courbe et se contracte une nouvelle fois de 1,8%. La même tendance est à observer dans l'ensemble des catégories, à l'exception du haut de gamme qui a été en mesure de faire progresser ses taux d'occupation de 0,9 point, mais pas assez pour compenser le recul de 3,2% des prix moyens HT. En juin, la baisse des indicateurs hôteliers concerne aussi bien la capitale que la province. L'absence d'évènements d'envergure internationale qui avaient eu lieu à la même période en 2013, comme le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget, s'est faite ressentir sur l'activité des établissements parisiens. Elle s'est ainsi traduite par une chute de 1,3 point des taux d'occupation, ainsi qu'une baisse de 0,6% des prix moyens hors taxe. Le Revenu par chambre disponible de la capitale affiche donc un retrait de 2% sur l'ensemble du mois. Le même phénomène a pesé sur les performances de l'hôtellerie de Province, alors que l'Armada de Rouen et le Salon Vinexpo de Bordeaux avaient dynamisé l'activité en juin 2013. Les commémorations du 70e anniversaire du débarquement ont en revanche joué en la faveur des hôteliers normands. Dans l'ensemble des régions (hors Ile-de-France), les taux d'occupation se sont donc maintenus alors que les prix moyens ont baissé de 1,6%. L'évolution négative des indicateurs sur le mois de juin renforce le phénomène de baisse observé depuis de début de l'année. Sur le premier semestre, le Revenu par chambre disponible des hôteliers français recule en effet de 2,1%, en raison de la baisse de 0,3 point des taux d'occupation et de 1,7% des prix moyens.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?