Accéder au contenu principal

Tendances

Juin 2013 : l’embellie se confirme pour l’hôtellerie européenne

Les fortes inondations qui ont touché l’Europe en début de mois n’ont pas suffi à faire replonger les performances hôtelières du continent dans le rouge.

Au contraire, l'embellie constatée depuis avril semble se confirmer en juin, avec des évolutions positives des indicateurs du secteur dans la quasi-totalité des pays européens. Les taux d'occupation et les prix moyens du Vieux Continent affichent ainsi une progression de respectivement 2 points et 2,4%, établissant le Revenu par chambre disponible à 78,1 euros, soit 5,2% de plus qu'en juin 2012. Si les progressions de RevPAR restent très disparates selon les segments, la tendance à la hausse concerne l'ensemble des catégories hôtelières et est particulièrement perceptible dans les hôtels une étoile, qui enregistrent une hausse remarquable de 13,3% de RevPAR sur la période. L'activité hôtelière est sur une courbe croissante dans la quasi-totalité des pays européens et les contrastes entre le nord et le sud du continent semblent s'être atténués, devant la progression des performances de l'hôtellerie italienne (+9,2% de RevPAR), espagnole (+6,6% de RevPAR) et portugaise (+11,3% de RevPAR). Parmi les plus fortes progressions, le Royaume-Uni a pleinement profité de la tenue du G8 en Irlande du Nord et a vu ses prix moyens comme ses taux d'occupation faire un bon en avant pour atteindre une hausse de 12,3% de son RevPAR par rapport à l'an dernier, alors que le pays se préparait à recevoir les Jeux Olympiques de Londres. Certains Etats font exception à la règle, n'étant pas parvenu à maintenir une évolution positive de leurs performances hôtelières malgré leurs bons niveaux d'activité (largement au dessus de la moyenne européenne) : la Belgique (-2,1% de RevPAR), les Pays-Bas (-7% de RevPAR) et le Danemark (-1,9% de RevPAR). Ces baisses d'activité sont néanmoins loin d'égaler celle de la Pologne, victime du syndrome post Euro de Football. Le pays accuse en effet une chute de 42,1% de son Revenu par chambres disponible, uniquement due à la baisse de 49,4% des prix moyens non compensée par l'amélioration de 9,2 points des taux d'occupation.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?