Accéder au contenu principal

Tendances

Janvier 2017 : Embellie générale dans l'hôtellerie européenne

L’hôtellerie européenne débute l’année sur une note positive, avec des indicateurs s’affichant en très forte hausse dans la plupart des destinations. Les performances des hôteliers sont portées par un rebond important du taux d’occupation, et ce dans l'ensemble des pays. Par ailleurs, la croissance de l'activité bénéficie à tous les segments hôteliers.

En ce premier mois de l’année, les hôteliers affichent globalement des indicateurs en progression. Leur RevPAR (revenu par chambre disponible) est en hausse de +9,9% par rapport au mois de janvier 2016. Cela s’explique par une hausse conjointe du taux d’occupation de +4,0 points et dans une moindre mesure du prix moyen, qui gagne +2,2%. L’ensemble des catégories affichent des performances en hausse, avec des gains de RevPAR s’échelonnant entre +9,7% pour l’hôtellerie haut de gamme et +10,6% pour l’hôtellerie économique. Le rebond du taux d’occupation traduit le retour de la clientèle internationale sur certains marchés qui ont grandement souffert ces derniers mois de la baisse de la venue de cette clientèle : c'est notamment le cas de la France et de la Belgique, même si cette dernière enregistre encore une légère baisse de RevPAR du fait du recul des prix.Janvier 2017 : Résultats mensuels des chaînes hôtelières par catégorieSi l’Hexagone a enregistré en 2016 une forte dégradation de ses performances, ce début d’année marque un nouvel élan de son économie touristique et hôtelière. Avec un RevPAR progressant de +11,3%, les hôteliers semblent rattraper peu à peu le retard cumulé ces derniers mois. La Belgique rencontre de son côté plus de difficultés à sortir de son enlisement. Son RevPAR chute de nouveau de -3,2%, malgré un léger rebond de son taux d’occupation de +1,3 point, signe -comme le mois dernier- que la clientèle commence à retrouver confiance en la destination. En janvier 2017, la Hongrie connaît également une baisse de ses indicateurs, avec un RevPAR en recul de -1,7%, en raison d’une forte baisse de son prix moyen de -8,7% en dépit d’un taux d’occupation en hausse de +3,5 points.Les trois pays qui ont enregistré les meilleures performances en janvier 2017 comparativement à janvier 2016 sont la Grèce, qui arrive en tête avec un RevPAR en très forte hausse de +26,5%, grâce à un taux d’occupation qui gagne +10,4 points, soit la plus forte hausse parmi les pays européens. Le Luxembourg profite aussi de la tendance globale à la hausse en Europe ; son RevPAR progresse de +17,2%. A noter que le pays affiche le plus fort prix moyen (117€ HT) de janvier, en hausse de +5,0% par rapport à 2016. L’Espagne grimpe une nouvelle fois sur le podium des plus fortes croissances, après avoir rayonné en 2016 avec un RevPAR en hausse de +12,4% sur l’ensemble de l’année : en janvier 2017, son RevPAR augmente de +14,1%.La croissance à deux chiffres concerne également le Royaume-Uni, dont le RevPAR est en progression de +12,5%, grâce à une hausse conjointe de ses deux indicateurs. Son taux d’occupation croît de 3,9 points pour s'établir à 67,0%, soit le meilleur taux d’occupation en Europe, dans un mois de janvier où le standard est de 57,3%. Dans un contexte de livre s'étant dévaluée vis-à-vis des principales monnaies internationales, notamment dollar et euro (ce qui renforce la hausse du nombre d’arrivées internationales), le prix moyen britannique enregistre également une augmentation de +5,9% sur le mois. Rappelons que la Grande Bretagne a également en 2016 un record de fréquentation touristique : malgré les inquiétudes liées au Brexit à venir, le pays semble donc se positionner sur de bons rails. Le Portugal affiche quant à lui un RevPAR en hausse de +13,2%, dans la lignée de sa forte croissance des derniers mois. Enfin, les Pays-Bas ont également connu une amélioration à deux chiffres de leurs performances par rapport à 2016, avec un RevPAR en hausse de +10%.L’Allemagne, l’Italie et la République Tchèque ne sont pas en reste, les trois pays enregistrant des performances en progression avec un RevPAR en hausse de respectivement +6,4%, +8,1% et +8,0%. Une embellie principalement due à une progression de leur taux d’occupation compensant une dégradation du prix moyen, à l’exception de l’Allemagne dont les indicateurs sont en croissance (taux d’occupation : +2,0 points et prix moyen : +2,8%), sur le rythme modéré et très régulier qui est le sien depuis plusieurs années. L'Autriche et la Pologne s'inscrivent dans une dynamique comparable en ce mois de janvier, avec une croissance de RevPAR de respectivement +3,5% et +4,7%.Ainsi, à l’échelle européenne les tendances hôtelières du mois de janvier 2017 se caractérisent par un mouvement général à la hausse, et même une croissance à deux chiffres du RevPAR dans la partie la plus occidentale de l'Europe. La hausse du taux d’occupation, qui se fait ressentir dans l’ensemble des pays sans exception, conforte la dynamique positive dans laquelle s’engage l'hôtellerie européenne en ce début 2017.

Vous aimerez aussi :

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?