Accéder au contenu principal

Tendances

Francfort : l'activité hôtelière poursuit son décollage

Nuitées et performances en forte hausse, changements d'enseigne : l'actualité a une nouvelle fois été chargée pour l'hôtellerie de la place forte financière au cœur de l'Europe, alors que les chaînes internationales sont de plus en plus nombreuses à vouloir rejoindre son marché porteur. Et encore, c'était avant le "Brexit"...

Forte de son statut de place-forte financière et aérienne, la cinquième ville d’Allemagne s’est logiquement imposée comme l’un des principaux marchés hôteliers allemands. L’aire urbaine de Francfort, cité la plus riche de la République fédérale en termes de PIB par habitant, en compte aujourd’hui plus de 2,5 millions. Plus grande agglomération du dynamique Land de la Hesse, "Mainhattan" est bien connue pour son rôle incontournable pour le système bancaire européen : la BCE y a pris ses quartiers en 1998, accompagnée par la majorité des principales institutions financières allemandes. Près de 500 banques y sont représentées, et les institutions que sont la Bundesbank, la Deutsche Bank, la Commerzbank et la Dresdner Bank sont toutes basées à Francfort. La Bourse de la ville est par ailleurs la seconde place financière européenne après Londres, et le plus grand marché d’échanges allemand (85% des échanges en actions). Il n’est donc guère étonnant de constater que quatre Francfortois sur cinq travaillent aujourd’hui dans le secteur des services, également actif dans les domaines du commerce et de la communication.L’importance de Francfort dans le secteur des transports est également un atout touristique de premier plan pour la ville : située au carrefour des régions les plus dynamiques de l’Union européenne, la ville abrite le premier aéroport allemand et le troisième du continent pour le trafic de passagers – bien que la moitié d’entre eux utilisent ses infrastructures en correspondance uniquement. Avec 450 000 passagers par jour, la gare de Frankfurt Hauptbahnof est également la plus utilisée d’Allemagne, et l’une des toutes premières en Europe en nombre de passagers. Enfin, le nœud de circulation autoroutier connu sous le nom de Frankfurter Kreuz, échangeur entre les autoroutes nord-sud (A5) et est-ouest (A3), est le plus fréquenté d’Europe. Il va donc sans dire que ces élements contribuent au dynamisme infléchissable du tourisme d’affaires à « Bankfurt », carrefour logistique et financier incontournable au cœur du continent, en plus de se classer parmi les principales villes de foires allemandes.Avec 22 698 chambres hôtelières de chaînes en opération, Francfort-sur-le-Main compte aujourd’hui près de 120 hôtels rattachés à un groupe hôtelier. Orientés principalement sur le segment du voyage d'affaires, ces derniers se démarquent par leur capacité moyenne particulièrement élevée : 190 chambres par établissement.Quels sont donc les changements qui ont fait l'actualité hôtelière en 2015 au sein de l'agglomération francfortoise ? Dans la ville voisine d'Offenbach-sur-le-Main, l'établissement Motel One de 74 chambres a changé d'enseigne pour devenir Hotel Première Classe Frankfurt Offenbach. Changement moindre pour l'adresse ibis voisine de 131 chambres, qui opère désormais en tant qu'Hotel ibis Styles Frankfurt Offenbach. Sur le segment économique, à noter également l'ouverture en septembre 2015 de l'hôtel Hampton by Hilton Frankfurt City Centre Messe (158 chambres) - la toute première adresse de l'enseigne dans la plus grande ville de la Hesse.Le groupe IHG a quant à lui ouvert les portes de son troisième hôtel Holiday Inn dans l'agglomération au printemps dernier, l'établissement de 249 chambres Holiday Inn Frankfurt - Alte Oper, situé à proximité de la gare et du centre des congrès. Plus au sud, c'est dans la petite ville de Dreieich qu'a été inauguré à la même période l'établissement Best Western Select Hotel (38 chambres) - le septième opéré par le groupe hôtelier à Francfort et dans ses environs. C'est encore à Offenbach-sur-le-Main que le dernier établissement de Novum a pris ses quartiers en début d'année, l'établissement de 73 chambres anciennement opéré sous la marque Winters Hotel étant désormais connu sous l'appellation Novum Hotel Offenbacher Hof. Changement également pour l'ancien Mercure Hotel Frankfurt Nordwestzentrum, qui opère depuis juillet 2015 sous l'appellation Motel Plus Frankfurt (93 chambres), portant à trois établissements le portefeuille local de l'enseigne.Le parc hôtelier francfortois a donc connu plus d'un changement d'enseigne cette année encore, et son succès ne cesse de se démentir avec de nouvelles ouvertures annoncées en 2016 et dans les années à venir : les marques Meliá, Moxy, Sofitel, ou encore de nouvelles adresses pour Première Classe, Motel One ou Holiday Inn, viendront notamment renforcer l'offre de l'agglomération. Cela n'a rien d'étonnant, dans un contexte où l'hôtellerie de Francfort a enregistré 7,8 millions de nuitées en 2015 (dont 4,8 millions pour la seule clientèle allemande) - une hausse de 7,8% par rapport à l'année précédente. D'après les données publiées par MKG Consulting / Observatoire OlaKala_Destinations, les performances ont d'ailleurs suivi une évolution similaire. Le RevPAR des établissements hôteliers francfortois a progressé de 7,4% sur l'ensemble de l'année 2015, soit l'un des meilleurs bilans parmi les grandes villes allemandes. Et après l'annonce des résultats du référendum sur le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, certains analystes prédisent déjà de nouvelles hausses d'activité pour la seconde place financière incontournable en Europe derrière Londres, et nouvelle place forte dans l'UE. Vous aimerez aussi :

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?