Accéder au contenu principal

Tendances

Février 2015 : l'hôtellerie moyen-orientale prend un coup de froid

Le mois de février suit la tendance du mois précédent. On note des bons scores pour l'Algérie (RevPAR+ 9%), l’Égypte (+26,4 %) et le Liban (+32,8 %) avec une situation politique plus calme que l'année dernière. En revanche, des villes très touristiques comme Marrakech (RevPAR - 6,4 %) et Istanbul (RevPAR - 20,7 %) ont du mal à émerger en ce début d'année 2015.

Au Maghreb, les performances hôtelières du mois de février sont assez mitigées. Les résultats du Maroc ont reculé par rapport à l'an dernier, avec un Revenu par chambre disponible (RevPAR) en baisse de 7,8%. Marrakech et Casablanca ont suivi la même tendance avec un recul du RevPAR de respectivement 6,4% et 2,6%. Les performances algériennes ont continué de s'améliorer avec un RevPAR en hausse de 9%, grâce à l'augmentation de près de 6% du prix moyen. Les performances ont notamment été dynamisées par l'organisation du SIFTECH (Salon international du Futur Technologique). La Tunisie a, quant à elle, effectué un bon début d'année 2015 avec des performances hôtelières en hausse. La progression de près de 2 points du taux d'occupation a notamment permis une croissance de près de 5% du Revenu par chambre disponible.Les performances égyptiennes ont poursuivie sur leur lancée positive, due à l'amélioration de la situation politique du pays. Le RevPAR a ainsi augmenté de 26,4% sur la période.Au Proche-Orient, la Jordanie et la Turquie sont restées sur une tendance négative. Le RevPAR de l'industrie hôtelière jordanienne a chuté de 21,3% à cause d'une forte baisse du taux d'occupation. Le phénomène inverse est à observer au Liban. Le taux d'occupation et le prix moyen hors taxe du pays ont augmenté de respectivement 10,6 points et 5%, permettant une croissance de près de 33% du RevPAR. Enfin, en Turquie, la performance négative d'Istanbul (-20,7% de RevPAR) a entraîné le pays tout entier dans sa chute (RevPAR -14,9%). Dans les autres villes cependant, le Revenu par chambre disponible a augmenté de 3,2% en moyenne. Dans la péninsule arabique, le constat est généralement négatif. Seul le Qatar a enregistré une hausse de RevPAR, la plus forte de la région, grâce à l'organisation du salon COVERTECH et du Qatar International Motor Show qui a permis une hausse du taux d'occupation et du prix moyen. A Mascate (Oman), le taux d'occupation a baissé de 7,8 points alors que le prix moyen a évolué de +0,9%. La plus grosse baisse du prix moyen est néanmoins à mettre à l'actif du Koweït, avec -6,7%, alors que le taux d'occupation a augmenté de 5,5 points, permettant au RevPAR de gagner 1,4 %. Les scores de La Mecque sont en baisse pour février. La chute du Revenu par chambre disponible de plus de 18% dans la ville est à mettre sur le compte du recul de 13,2 points du taux d'occupation. Au Bahreïn, le RevPAR a baissé de plus de 10%. Malgré un prix moyen stable, le taux d'occupation a baissé de 7,5 points. Aux Émirats Arabes Unies, l'industrie hôtelière a connu une légère baisse de son RevPAR, de 0,6%, à cause d'un taux d'occupation et d'un prix moyen en baisse de respectivement de 0,4 points et 0,2%.

Vous aimerez aussi :

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?