Accéder au contenu principal

Analyses

Festival de Cannes 2015 : Les palaces au sommet pour le septième art

Le taux d'occupation, le prix moyen et le revenu par chambre disponible est en hausse dans les hôtels cannois positionnés sur le segment haut de gamme et luxe.

A la veille de la clôture du 68e Festival de Cannes, MKG Hospitality dévoile un premier bilan de cette édition pour les palaces et hôtels de luxe de la ville. Ceux-ci ont une nouvelle fois bénéficié de la présence des stars et des professionnels venus séjourner sur la Croisette. La fréquentation des hôtels de luxe et des palaces est en hausse cette année : entre le 13 et le 21 mai, le taux d'occupation a gagné 2 points et atteint 95%. Pour séjourner dans un hôtel de luxe ou palace pendant le Festival de Cannes cette année, il fallait compter en moyenne 1 189 € la nuit, en hausse de 0,3% par rapport à l'an dernier. Porté par la hausse de la fréquentation, le revenu par chambre disponible (RevPAR) des palaces et hôtels de luxe croît de 2,5% et s'élève à 1 129,5 € sur la période allant du 13 au 21 mai. Au jour le jour, le Festival a commencé en douceur, pour se terminer en apothéose. Ainsi, malgré un taux d'occupation satisfaisant, le RevPAR des hôtels de luxe était en baisse par rapport à 2014 sur les cinq premiers soirs. A titre d'exemple, le recul était de 4,3% lors de la cérémonie d'ouverture. Une fois les premiers nuages éclipsés, les hôtels ont pu rayonner de nouveau. Du 18 au 21 mai, le RevPAR a été en nette hausse par rapport à l'édition précédente. Isabelle Gainche, Directrice Commerciale et Marketing du Palais des Festivals, en tire ainsi le bilan suivant :« L’hôtellerie cannoise s’en est très bien sortie, mieux que l’année précédente. Cette édition a attiré une clientèle aussi bien affaires que loisirs, avec beaucoup de réservations de dernière minute. Les hôteliers positionnés sur le haut de gamme et le luxe sont très satisfaits de leur remplissage. Nous sommes très optimistes en ce qui concerne l’activité sur la fin du festival, qui se déroule sur un weekend prolongé ». La machine s'est emballée ensuite, notamment mercredi soir avec un taux d'occupation en forte hausse et un RevPAR qui grimpe de 17,3%. Alors que la cérémonie de clôture se tient ce dimanche, le bilan final pourrait ainsi s'avérer encore plus favorable. Georges Panayotis, PDG et fondateur de MKG Hospitality, souligne l'importance économique de l'évènement : "Une nouvelle fois, le Festival de Cannes a déroulé le tapis rouge pour l'hôtellerie cannoise. C'est une excellente nouvelle, car début 2015 les palaces français, notamment parisiens, ont pâti de l'impact des attentats de janvier sur la fréquentation internationale. L'accueil chaque année d'évènements aussi prestigieux que le Festival constitue ainsi un formidable atout pour le tourisme et pour toute l'économie."

Vous aimerez aussi :

  • Promouvoir la destination pour favoriser le développement hôtelier ?
  • Okko Hotels mise sur Cannes
  • Cannes capitalise sur son activité affaires

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?