Accéder au contenu principal

Analyses

Evénements et Présidence Européenne boostent le tourisme luxembourgeois

Déjà engagée sur de bons rails depuis quelques temps, l’industrie touristique et hôtelière du Luxembourg devrait connaitre une fin d’année dynamique, alors que le pays a pris la Présidence du Conseil de l’Union Européenne au mois de juillet. Un statut qu’il conservera jusqu’à fin 2015, soutenant une demande hôtelière déjà dynamisée par les congressistes depuis le début d'année.

Entre les mois de janvier en juin 2015, le tourisme du Luxembourg a évolué favorablement par rapport au premier semestre 2014, qui enregistrait déjà des résultats record. Selon le ministère de l'Economie du Grand Duché, le nombre de nuitées réalisées dans les hôtels sur la période a augmenté de 1,3% en comparaison avec 2014. Hormis le secteur Moselle (-6,6%), où des travaux majeurs de rénovation des hôtels ont été entrepris, toutes les régions ont affiché un résultat positif: Ardennes +3,8%, Centre +1,5%, Sud +3,5% et Mullerthal +7,4%. La secrétaire d'Etat à l'Economie, Francibe Closener, s'est particulièrement félicitée de la progression de 7% des nuitées liées aux voyage d'affaires : "En tant que ministère de l'Économie, nous avons introduit des subventions destinées au tourisme de congrès visant à encourager l'organisation de telles manifestations au Grand-Duché. Jusqu'à présent, nous avons accordé cette aide à près de 30 organisateurs de congrès d'une certaine envergure. Cette mesure a contribué à la promotion du Luxembourg en tant que destination de congrès et a permis de multiplier les retombées économiques locales." Ces bons résultats se vérifient dans les performances réalisées par les hôtels sur cette même période, comme le montrent les données publiées par MKG Hospitality. Entre les mois de janvier et juin 2015, le secteur a été en mesure de faire progresser son Revenu par Chambre disponible (RevPAR) de 13,9%, en raison de la hausse de 1,9 point du taux d'occupation et de 11% du prix moyen. La deuxième moitié de l'année s'annonce également sous de bons augures pour l'industrie du tourisme et de l'hôtellerie luxembourgeoise, alors que le pays a pris la Présidence du Conseil de l'Union Européenne le 1er juillet dernier, et ce jusqu'au 31 décembre 2015. Pas moins de 237 réunions devraient alors être organisées dans le Grand Duché au cours de ces six mois, dans 37 sites à travers le pays. Quelque 25 000 personnes sont attendues, dont un nombre important de ministres et hommes d'affaires européens. L'impact de la présidence européenne sur l'activité hôtelière s'est fait ressentir dès le mois de juillet, avec une amélioration de 21,4% du RevPAR des établissements, selon MKG Hospitality. Cette croissance a essentiellement été portée par la progression de 22,8% du prix moyen, alors que le taux d'occupation s'est simplement maintenu sur le mois. La tendance haussière s'est prolongée en août, avec une nouvelle croissance de 10,6% du RevPAR, tirée une nouvelle fois par l'augmentation de 11,4% du prix moyen. Les effets de la présidence européenne sur l'hôtellerie luxembourgeoise devraient ainsi permettre à la croissance de se prolonger au cours des derniers mois de l'année, présageant d'une belle année pour le secteur.

Vous aimerez aussi :

  • Belgique : la croissance touristique au service de l'unité nationale
  • Le tourisme : une affaire pour la Belgique
  • Tour de France : départ foudroyant pour l'hôtellerie néerlandaise
  • A Amsterdam, la croissance du tourisme passe par de nombreux canaux
  • Amsterdam, l'hôtellerie s'irrigue de nouveaux concepts

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?