Accéder au contenu principal

Tendances

Avril 2015 : certains hôteliers moyen-orientaux se prennent les pieds dans le tapis, d'autres se relèvent

Comme depuis le début de l'année, les performances hôtelières continuent de baisser au Maroc. La Tunisie ne se remet pas des attentats de mars. Le bilan sur le Golfe Perisque est mitigé. A l'inverse, l'Algérie, l'Egypte et le Liban enregistrent une croissance du RevPAR à deux chiffres.

En avril, la tendance est à la baisse pour l'industrie hôtelière marocaine. En comparaison avec l'année précédente, le taux d'occupation a baissé de 6,2 points, le prix moyen a augmenté de 1,2 %, ce qui implique une baisse du Revenu par chambre disponible (RevPAR) de 7,5 %. A Marrakech, la croissance nulle du RevPAR est notamment due au fait que la ville n'a pas organisé le Marrakech Airshow cette année. Le RevPAR de Casablanca a baissé quant à lui de 7,1 %.Comme le Maroc, la Tunisie suit une tendance négative. Malgré l'organisation du Nanotech International Conference and Exhibition du 22 au 24 avril, qui a rassemblé des scientifiques du monde entier, les conséquences de l'attaque terroriste intervenue au Musée du Bardo ont eu un impact fort sur le taux d'occupation (-6,9 points). Le RevPAR a chuté de 9,9 %. En Algérie, les performances ont augmenté en avril, comme en mars. La hausse du RevPAR de 11,4 % a été le résultat d'une amélioration du taux d'occupation (+5,5 points). La situation en Égypte est similaire depuis le début de l'année. Les résultats sont en hausse dans toutes les villes du pays, la meilleure augmentation de RevPAR ayant été enregistrée dans la péninsule du Sinaï (+42,5 % du RevPAR). En Jordanie, le taux d'occupation a continué de reculer ce mois-ci, perdant 13,4 points. La capitale, Amman, suit la même tendance avec forte baisse de 11,1 points. Le Liban a enregistré de bonnes performances. Le RevPAR a augmenté de 16,8 % grâce à un prix moyen en hausse de 13,5 %. En Turquie, malgré la baisse du prix moyen hors taxe (10,7 %), le taux d'occupation a grimpé de 7,4 %, entrainant une légère baisse du RevPAR de 0,6 %. Contrairement au premier trimestre, Istanbul a connu une évolution positive de son RevPAR (+1,5 %). A Oman, le taux d'occupation a chuté de 5,9 points. La ville de Mascate n'a accueilli que de petits évènements, qui ont généré peu de nuitées dans la ville. Bahreïn est lui aussi dans le négatif. Le taux d'occupation est en hausse grâce au Health & Wellness Bahrain Expo du 28 au 30 avril, mais le prix moyen a baissé de 7,2 %. Au Koweit, les performances hôtelières ont augmenté par rapport à l'exercice précédent, principalement grâce à l'organisation du Gold & Jewellery Exhibitions du 20 au 25 avril, qui a permis au RevPAR de gagner 8,6 % ce mois-ci. En Arabie Saoudite, les performances hôtelières sont restées stables. Au Qatar, les chiffres sont clairement en hausse. Les professionnels de Doha ont particulièrement bénéficié de la forte activité business et des congrès de médecine. Le prix moyen a grimpé de 15,2 % et le RevPAR de 17 %. Aux Emirats Arabes Unies, l'industrie hôtelière a enregistré une légère baisse. Le RevPAR a reculé de 1,7 % du fait de la baisse du taux d'occupation (-2,3 points).

Vous aimerez aussi :

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?