Accéder au contenu principal

Analyses

Après un temps de vaches maigres, l’hôtellerie francilienne soutenue par le Salon de l’Agriculture

La 54ème édition du Salon International de l'agriculture, qui s'est tenue du 25 février au 5 mars 2017 Porte de Versailles, a rassemblé plus de 618 000 visiteurs. Portés par l’événement, les hôteliers franciliens ont enregistré une forte croissance de leur activité, non seulement par rapport à 2016, mais aussi par rapport aux éditions pré-attentats. Les gains ont été portés par le rebond de la fréquentation.

Le Salon International de l'Agriculture, événement annuel incontournable du Paris expo Porte de Versailles, accueillait cette année près de 1 000 exposants en provenance de 21 pays. Outre son aspect pédagogique permettant la rencontre entre le monde agricole et le grand public, le salon a également une vocation politique et médiatique : pas moins de 48 délégations internationales et 52 visites officielles ont eu lieu lors de cette édition, les candidats à l’élection présidentielle étant venus y éprouver leurs cotes de popularité respectives auprès du monde agricole. Le public a répondu présent : la fréquentation du salon a augmenté de +1,3%, avec près de 619 000 visiteurs. Cela s’est traduit par un net rebond des performances hôtelières en Ile-de-France, comme le montrent les données du baromètre OlaKala_destination. Les hôteliers à proximité de la Porte de Versailles affichent un RevPAR (revenu par chambre disponible) en progression de +2,4% par rapport à 2016 et de +6,6% par rapport à 2014, soit la dernière édition du Salon où l’activité hôtelière parisienne n’avait pas été impactée par les attentats des mois précédents. La croissance du revenu hôtelier a été portée par des gains de taux d’occupation (+4,6 points) compensant un recul de prix moyen de -3,3% par rapport à l’édition précédente. Mais les retombées ont été bien plus larges, Paris intra-muros et l’ensemble de la région ayant enregistré de fortes hausses de leurs performances hôtelières pendant la tenue du salon, d’autant que se tenait en même temps à Villepinte le SIMA 2017, le salon des machines agricoles et fournisseurs de l’agriculture.A Paris, le RevPAR augmente de +28,0% sur la période, s’expliquant par un rebond du taux d’occupation de +16,3 points, tandis que le prix moyen est en revanche toujours en légère baisse (-1,2%). L’embellie est également vraie en comparaison avec l’année 2014, avant les attentats : les hôteliers parisiens enregistrent un revenu 2017 supérieur de 6,3% à cette année-là, pendant la durée du Salon de l’Agriculture.Grâce aux effets de reports de la demande permis par la forte affluence Porte de Versailles, la croissance a été encore plus forte dans les hôtels des autres départements franciliens, notamment en Petite Couronne. Ainsi, dans la région Ile-de-France dans son ensemble, le chiffre d’affaire des hôtels a bondi de pas moins de 31,8% par rapport à 2016, porté par un taux d’occupation et un prix moyen en hausse de respectivement +14,9 points et +2,6%.Georges Panayotis, Président de Hospitality ON, commente : « Agriculture et tourisme sont deux mamelles de la France. On ne peut que se féliciter que ces deux secteurs, parfois traités comme de simples vaches à lait, aient chacun à leur manière bénéficié du Salon de l’Agriculture 2017. En ce qui concerne l’hôtellerie francilienne, elle enregistre une moisson économique bienvenue après de longs mois de vaches maigres. »Depuis le début de l’année 2017, les hôteliers enregistrent des indicateurs en croissance permettant de revenir peu à peu à la situation pré-attentats. Les performances sont tirées à la hausse grâce à un regain de la fréquentation, tandis que les prix moyens enregistrent une baisse, mais qui reste relativement maitrisée après le fort recul constaté en 2016. L'année prochaine, l’événement se tiendra du 24 février au 4 mars 2018. Espérons que la prochaine égérie du salon attira une nouvelle fois les foules, à l’image de Fine, la désormais célèbre Bretonne Pie-Noire (qui a même son propre compte Twitter).

Vous aimerez aussi :

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?