Accéder au contenu principal

Tendances

Août 2017 : ça plane pour l'hôtellerie européenne

Après un mois de juillet dynamique, le mois d’août a confirmé que le secteur hôtelier est actuellement sur des vents particulièrement porteurs en Europe. Les résultats sont en hausse dans tous les pays par rapport à l’année dernière, et quelques pays atteignent même des altitudes impressionnantes. Mais tous ne s'appuient pas sur les mêmes courants ascendants.

Les bons résultats observés lors du mois d’août sont le révélateur des bonnes performances de l’hôtellerie de chaîne en Europe, et ce dans l'ensemble des pays qui, sans exception, ont enregistré une croissance de RevPAR supérieure à 3%.

Au global, le RevPAR est en hausse de +7,7% par rapport à l’année dernière, portant la progression sur les 8 premiers mois de l'année à +5,8%. Après une année 2016 plus contrastée, l’exercice 2017 confirme donc tous les signes d’une reprise forte et sereine.

Tous les segments ont vu leurs performances évoluer dans le bon sens sur le mois d’août, avec des résultats sensiblement similaires dans les différentes gammes (entre +7 et +8,5% d’augmentation du RevPAR en moyenne). Le segment milieu de gamme connaît la plus forte croissance, signe de la reprise de la demande dans un contexte où l'offre de ce segment s'est moins développée ces dernières années. Sur les 8 premiers mois de l'année, le fort rebond de la demande internationale permet toutefois au segment haut de gamme & luxe de signer les meilleurs résultats (+6,5% d’augmentation du RevPAR en YTD 08/2017, contre +6,0% pour le milieu de gamme).

 

Du côté des pays, même si tout le monde est dans le vert, quelques tendances sont à noter. Les champions du mois sont la Belgique et la Hongrie, qui réussissent une croissance du RevPAR de respectivement +18,2% et +18,7%, tout en étant au-dessus de +12% de croissance en Year-to-date. Mais ces deux pays ont deux recettes sensiblement différentes : alors que la Belgique a gardé des prix stables (+1,3%) et rebondi par rapport à un mois d’août 2016 très difficile en termes de taux d’occupation (+9,9 points, ce qui ne permet cependant pas de rattraper le niveau de 2015), la Hongrie pour sa part a connu une très forte augmentation des prix moyens (due à l’organisation d’évènements sportifs ou musicaux, comme le Sziget), qui s’accompagne d’une baisse du taux d’occupation (-1,5 point).

Ces deux cas exceptionnels ne doivent pas masquer la forêt de résultats positifs des autres pays européens. Un peloton de tête, formé de la Grèce, des Pays-Bas, du Luxembourg, et de la France dans une moindre mesure, enregistre une hausse du RevPAR autour de +10%. Pour les Pays-Bas, la France et le Luxembourg, c’est le taux d’occupation revenu à de meilleurs niveaux qui explique cette augmentation du RevPAR (qui s’apparente pour la France à un retour à la normale), alors que pour la Grèce, l’augmentation franche des prix moyens semble plus responsable de la bonne santé des indicateurs.

Le Portugal continue la dynamique importante déjà remarquée en Juillet, qui le voit réaliser une des principales percées (+17,0% de RevPAR en Year-to-date !), grâce notamment à un sursaut des prix moyens (+10,9% sur le mois et +13,1% en YDT) qui n'impacte pas significativement la fréquentation (-0,9% en août, et un Year-to-date positif). Autre bon élève, la Pologne, qui grâce à l’effet cumulé de la hausse des prix et de celle du taux d’occupation, signe un bon mois d’août (+7,3%) qui compense une évolution certes moyenne depuis le début d'année (+3,3% de RevPAR en YTD) mais qui se compare à une année 2016 riche en évènements exceptionnels (Wroclaw Capitale Européenne de la Culture, JMJ à Cracovie).

Quelques pays ferment la marche. S’il n’y a pas de perdant à cet exercice d’août 2017, il y a quelques gagne-moins, comme l’Autriche, le Royaume-Uni ou encore la Lettonie, qui montrent surtout qu’août reste le mois des vacances et du tourisme de loisir. L’Italie et l’Espagne, respectivement en hausse de 5,4% et 6,5% du RevPAR, signent des saisons réussies mais il est à noter que l'Espagne enregistre l'une de ses premières baisses de fréquentation en août (-0,8%) depuis quelques années, dans un contexte où la hausse des prix continue d'être très soutenue (+7,6%). Enfin, l’Allemagne embellit son année 2017 par une hausse du RevPAR de 5,9%, qui vient améliorer un Year-to-date en-deçà des standards européens (+2,8%).

Dans l’ensemble, une embellie significative a bénéficié aux hôteliers de l’ensemble des pays européens. La hausse du taux d’occupation n’est pas la règle partout, mais là où ce n'est pas le cas l’augmentation des prix moyens suffit à dynamiser les résultats, pour un mois d’août franchement réussi.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?