Accéder au contenu principal

Analyses

Activité hôtelière mondiale: Nouvelle progression des performances hôtelières malgré le ralentissement asiatique

L’hôtellerie mondiale peut se réjouir de constater une sixième année consécutive de progression suite à la crise économique et financière de 2008-2009, avec une nouvelle hausse du RevPAR, désormais stabilisé. Si la contagion du risque sécuritaire s’est malheureusement étendue à certaines destinations européennes après avoir durablement frappé le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, la croissance des flux touristiques laisse néanmoins bon espoir aux groupes hôteliers de voir leur activité maintenir cette tendance positive.

L’industrie hôtelière mondiale a donc une nouvelle fois confirmé son dynamisme et sa capacité de résilience, en enregistrant sur l’année 2015 une hausse de 3,3% de Revenu par chambre disponible (RevPAR). Un résultat certes plus limité que l’an dernier (+5,0%), mais qui s’explique par la forte croissance de l’offre dans plusieurs destinations dynamiques du tourisme international. Cette nouvelle progression permet à l’hôtellerie de chaînes intégrées de battre de nouveaux records en termes de chiffres d’affaires, avec un rebond impressionnant de 8,2% observé l’année dernière en termes de revenus. Le chiffre d’affaires total des groupes hôteliers peut aujourd’hui être estimé à 427 milliards d’euros, contre 394,5 milliards d’euros en 2014. Pour l’hôtellerie de chaînes, l’évolution de ce chiffre d’affaires est plus que jamais dépendant des catégories supérieures : le haut de gamme et le luxe représentent à eux seuls 59% de la répartition globale du chiffre d’affaires, tandis que le milieu de gamme reste également incontournable, avec près de 27% de la part des revenus du secteur.En dépit de l’élargissement de l’offre hôtelière internationale, de l’accroissement du parc et de l’apparition de nouveaux modes d’hébergement marchand, la fréquentation des établissements hôteliers de chaînes a enregistré une nouvelle progression : le taux d’occupation moyen est en hausse de 1 point en comparaison de l’année précédente, pour s’établir aux alentours de 69,9%. Le succès des établissements économiques (+0,6 point) et super-économique (+0,3 point) a certes été plus limité, mais il faut cependant noter que ces catégories sont certainement les premières concernées par la diversification de l’offre dans certaines régions – sur l’incontournable marché chinois en particulier. Ce sont les adresses haut de gamme qui ont le plus bénéficié de la croissance du tourisme international, avec un gain de taux d’occupation de 1,3 point, contre 1 point pour le milieu de gamme comme pour le luxe.L’évolution des prix moyens aura également profité aux établissements milieu de gamme (+2,5% en comparaison de 2014) et haut de gamme (+2,4%), imités dans cette dynamique positive par les hôtels super-économiques : ces derniers ont doublé leur performance de l’année dernière en enregistrant une progression de leurs tarifs de 2,4%, contre seulement 1,2% en 2014. Cette croissance dépasse celle observée dans l’hôtellerie de luxe, qui a vu ses prix augmenter de 1,6% en 2015, contre près de 3% l’an dernier. Le mauvais élève des segments hôteliers demeure cependant l’hôtellerie économique, avec un premier indicateur en baisse : les prix moyens de la catégorie se sont stabilisés, avec une légère régression de -0,2%. En prenant en considération l’ensemble des catégories hôtelières, la hausse du prix par nuitée s’établit à 1,9%.Sans surprise, ce sont donc finalement les catégories milieu et haut de gamme qui ont enregistré les meilleures performances sur l’ensemble de l’année 2015, avec une progression respective de 4,1% et 4,2% du RevPAR. L’hôtellerie internationale a également le vent en poupe dans les catégories super-économiques (+2,9%) et dans l’industrie du luxe (+3,0%). L’expansion du parc hôtelier mondial aura conduit à la stabilisation des résultats dans les établissements du segment économique, qui avaient progressé de 4% l’an dernier et dont la croissance du RevPAR chute à 0,8% seulement par rapport à l’année précédente.Les performances de l’hôtellerie mondiale ne présentent cependant pas un visage uniforme d’une région à l’autre, alors que le degré de maturité atteint par les différents marchés apparaît toujours largement hétérogène. Poursuivant sur l’excellente dynamique entrevue l’an dernier, les Amériques ont continué leur reprise, s’affirmant toujours plus comme un moteur indispensable pour les groupes hôteliers internationaux. Au contraire, les résultats observés en région Asie- Pacifique suivent une nouvelle fois une orientation négative, conséquence logique de l’accroissement de l’offre et du ralentissement de l’économie dans le sud-est du continent. Ces remarques sont particulièrement vraies dans le cas du gigantesque marché chinois, dont le parc a cru une nouvelle fois à un rythme effréné. En parallèle, le Produit Intérieur Brut du pays a connu la plus faible croissance de ces 25 dernières années, atteignant tout de même une progression de 6,9% en 2015. Les prédictions laissent cependant entrevoir un essoufflement plus important de la croissance du PIB chinois cette année encore, un facteur qui à court terme ne devrait cependant pas refroidir les ambitions de groupes hôteliers chinois toujours plus conquérants.En termes de croissance, l’Europe parvient à se hisser au-dessus de la moyenne mondiale, en dépit d’un contexte particulièrement difficile suite aux attentats de Paris en novembre, qui ont depuis été malheureusement suivis par ceux de Bruxelles. Si les taux d’occupation et leur progression avoisinent les résultats obtenus à l’échelle globale (hausse de +1,1 point), les prix moyens ont parallèlement augmenté de manière plus significative, avec un rebond de +3,2% contre +1,4% seulement en 2014. Cette nouvelle hausse a permis aux hôteliers européens d’enregistrer un RevPAR en hausse de 4,8%, une progression là encore supérieure à l’année précédente. La bonne santé de l’hôtellerie européenne en 2015 est notamment à mettre sur le compte du rebond des performances dans les PECO et les pays du Sud du continent.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?