Accéder au contenu principal

Opérations

Accor vend un nouveau portefeuille de 48 hôtels

Poursuivant sa politique de désengagement immobi­lier, le groupe Accor vient de signer un protocole de vente pour un portefeuille de 48 hôtels, soit 6 300 chambres, répartis en France, en Allemagne et en Belgique, pour un montant de 367 M€ avec un tandem d’investisseurs constitué de Predica, filiale de Crédit Agricole Assurances, qui finance 80% de l’opération, et Foncière des Murs, déjà partenaire immobilier du groupe Accor depuis 2005, pour le solde.“L’opération aura un impact positif de 282 M€ sur la trésorerie du Groupe et réduira l’endettement net retraité d’un montant équivalent en 2010. L’opération aura également un effet positif d’environ +3 M€ par an sur le résultat avant impôt, indique le communiqué du groupe, qui poursuit :“Cette opération confirme la capacité de Accor à poursuivre la gestion dynamique de ses actifs dans de bonnes condi­tions. Elle s’inscrit dans le cadre du programme pluriannuel 2010-2013 de cession d’actifs hôteliers de 2 milliards d’euros annoncé en mai 2010, et permet à Accor de pour­suivre le déploiement de sa poli­tique d’Asset Right pour se concen­trer sur son cœur de métier d’opé­rateur hôtelier”.Ce portefeuille est largement diver­sifié géographiquement et catégo­riellement : 31 hôtels en France, 10 en Belgique et 7 en Allemagne ; 28 Etap Hôtel, soit 2 600 chambres (dont 24 hôtels en France), Ibis: 13 Ibis soit 2 500 chambres (dont 6 hôtels en France), 6 Novotel, soit 1.100 chambres, 1 SuiteNovotel de 100 chambres en France. Six hôtels sont des établissements ouverts pendant les 12 derniers mois : le Novotel Münich Airport, l’Ibis Stuttgart Airport, trois Etap Hôtels en Belgique et en France ainsi qu’une extension de 216 chambres sur l’Ibis Roissy Charles de Gaulle. Les hôtels sont cédés dans le cadre d’un contrat de location variable, pour une période de 12 ans renou­velable 6 fois à l’initiative de Accor, soit 84 ans au total. Le loyer variable moyen représente 19 % du chiffre d’affaires annuel, sans mini­mum garanti, à l’exception des deux premières années (2011 et 2012) qui comporte un plancher de 23 millions d’euros, afin d’accom­pagner la montée en régime des hôtels récemment ouverts.La cession s’accompagne d’un pro­gramme de rénovation de 47,6 M€, dont 33 financés par les nouveaux propriétaires pour déployer les nou­velles générations de chambres dans plus de 40 Etap et Ibis.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?