Access the main content

News

Abandon des deux surtaxes touchant l’hébergement marchand

Suite à l'abandon des deux surtaxes votées en première lecture à l'Assemblée nationale, l'Umih parle de "sursis pour le tourisme français".

Les députés ont renoncé à l'amendement visant à augmenter la taxe de séjour de 1,5 euros à 8 euros et à celui concernant une taxe de séjour de deux euros supplémentaires par nuitée et par personne en Ile-de-France, pour financer les transports en commun. De plus, toute réforme est reportée à 2015. En réaction à cette annonce, l'UMIH et le GNC ont noté la volonté du Gouvernement d'inscrire la réforme de la taxe de séjour dans le cadre des prochains débats budgétaires qui accompagneront l'examen du projet de loi de finances pour 2015. L'UMIH et le GNC espèrent vivement que ces débats seront précédés d'une large concertation avec les professionnels, démarche qui a largement fait défaut jusqu'à ce jour.

Vous aimerez aussi :

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?