Access the main content

News

L'Algérie lance un programme de 30 000 lits pour développer le tourisme au sud du pays

Le Ministre du Tourisme algérien Amar Ghoul a annoncé le lancement d'un ambitieux plan d'investissement hôtelier dans les wilayas d'Adrar, de Bechar et de Tindouf, visant à promouvoir le tourisme dans la région.

Région de montagnes et d'oasis traversée par les immenses étendues du Sahara, le sud-ouest algérien est encore méconnu des touristes internationaux, mais a tous les atouts pour convaincre les amateurs de grands espaces et de dépaysement. Les options d'hébergement devraient en tout cas se multiplier dans la région, puisque que le Ministre de l'Aménagement du Territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Amar Ghoul, vient d'annoncer le lancement d'un plan de 30 000 lits pour renforcer les capacités d'accueil locales, dont 5 000 unités annoncées "à court terme".Portant sur les wilayas d'Adrar, de Bechar et de Tindouf, le projet vise à faire de la région un pôle touristique majeur du pays, tout en encourageant la diversification du secteur. Ce plan prévoit notamment d'investir dans la création de villages touristiques, et dans le développement de prestations à la fois saisonnières et sur l'année entière pour les vacanciers. La dimension culturelle et patrimoniale du tourisme algérien devrait être particulièrement mise en avant à travers ce programme, financé en grande partie par le gouvernement. Ces nouveaux hébergements rejoindront les 6 000 lits supplémentaires prévus d'ici l'année prochaine à Algers et dans ses environs. Ils porteront la capacité du parc de la capitale à près de 25 000 unités, avec plus de 140 projets touristiques et hôteliers actuellement en cours de réalisation.En septembre dernier, le Ministre du Tourisme algérien avait précisé l'ampleur des investissements jugés nécessaires afin d'accroître l'attractivité du secteur. D'après lui, il faut renforcer l'offre existante en développant 1 200 hôtels une et deux étoiles, 70 hôtels cinq étoiles, une centaine de stations thermales, et le même nombre de complexes touristiques dans le sud du pays. En 2015, l'Algérie a enregistré une hausse de 14% du nombre de touristes en comparaison de l'année précédente, une performance qui fait figure d'exception dans une région qui a connu une année particulièrement difficile pour le tourisme.

Vous aimerez aussi :

  • L'hôtellerie algérienne résiste à la déprime régionale
  • L'Algérie cherche à combler son déficit hôtelier
  • Radisson Blu se dote d'une nouvelle adresse en Algérie
  • L'Algérie souhaite rattraper son déficit touristique
Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Sign in for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?