Access the main content

News

Avis de tempête, Banyan Tree serre les voiles

Le groupe hôtelier de Singapour supprime quelque 170 postes, dont plusieurs au plus haut niveau, pour faire face à une diminution significative d'activité depuis la récession en Europe, en Chine et les attentats en Thaïlande.

Dans un entretien au journal local The Straits Times, le président exécutif du groupe Banyan Tree Hotels and Resorts de Singapour, Mr Ho Kwon Ping, annonce qu'il va se séparer de 12% de ses 1 400 salariés dans un large programme de restructuration des équipes. Plusieurs membres du comité exécutif sont remerciés à commencer par le directeur général, Abid Butt, le vice-président des Opérations Asie-Pacifique, Andrew Langston, et le vice-président sales & marketing, David Spooner.Le président justifie cette décision par la nécessité de formater le staff aux nouvelles conditions économiques qui se prolongent pour le groupe. Les marchés émetteurs d'Europe et de Russie ont souffert du prolongement de la crise économique. Les clients chinois sont eux aussi affectés par le ralentissement dans ce pays et la situation tendue en Thaïlande a fait nettement baisser l'activité des hôtels du groupe dans ce pays. Le président considère qu'il faut alléger les frais de structure, notamment au siège, pour passer ce cap difficile et simplifie son organigramme en regroupant les fonctions. Il souhaite réorienter le développement vers des zones qui profitent d'une meilleure affluence comme l'Australie.La marge brute du 3ème trimestre 2015 a chuté de 26% en raison de coûts marketing élevés et de la baisse de fréquentation en Thaïlande, aux Seychelles et aux Maldives. 

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Sign in for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?