Access the main content

News

Starwood Hotels, fiancée à Marriott, en pince pour l'offre d'Anbang

Nouveau rebondissement ! Après les discussions menées entre la direction de Starwood Hotels et le groupe d'assurance chinois Anbang, la proposition de ce dernier, qui valorise le groupe hôtelier à 13 milliards de dollars, a retenu son attention avec une recommandation favorable aux actionnaires.

Finalement, le board de Starwood Hotels & Resorts s'est laissé séduire par la proposition de reprise entièrement en cash des actions du groupe par un consortium d'investisseurs regroupant le groupe d'assurance chinois Anbang, comme chef de file, associé aux fonds J. C. Flowers et à un autre fonds chinois, Primavera Capital Group. Selon les termes très explicites de l'accord qui le liait à la direction de Marriott International, seule une "Superior Proposal" (offre supérieure) pouvait défaire leurs fiançailles.Et l'offre d'Anbang et ses associés est nettement supérieure. Elle a d'ailleurs été revue à la hausse depuis la première annonce, passant de 76$ à 78$ pour la reprise en cash de l'intégralité des 171 millions d'actions en circulation. Le groupe Starwood Hotels est ainsi valorisé à 13,33 milliards de dollars, à opposer à une valorisation proposée par Marriott à 65$ par action (71$ en intégrant la cession de l'activité timeshare), y compris la partie payée en cash.Le board a analysé sur le fond la proposition du Consortium, sa fiabilité et son financement, pour arriver à la conclusion qu'elle représenterait un intérêt potentiellement supérieur pour les actionnaires et méritait qu'elle leur soit recommandée. Le groupe américain prend le risque de faire face au paiement d'un dédit significatif, de l'ordre de 400 millions de dollars, pour avoir rompu les fiançailles avec Marriott International, si jamais c'est le résultat final. Pour l'instant, un nouveau round de discussions s'entame avec Marriott qui doit s'achever par une décision finale au plus tard le 28 mars prochain.Le Consortium aura-t-il le dernier mot ? Il faut attendre la réaction de Marriott International et une possible surenchère si le jeu de la fusion en vaut la chandelle. Il faut aussi attendre la réaction des autorités de contrôle américaine, qui ont déjà levé un sourcil quand Anbang a racheté le Waldorf Astoria, le choix habituel du président des Etats-Unis quand il se rend en visite à l'ONU de New York.Mais pour vraiment comprendre ce qui est en train de se jouer et faire les bonnes anticipations, il faut surtout décrypter les structures d'actionnariat des différents groupes et les mécaniques à l'oeuvre,  non seulement dans l'univers hôtelier mais aussi dans l'économie des différents pays, tout particulièrement la Chine. C'est le coeur de sujet du Global lodging Forum qui se déroulera ces lundi 21 et mardi 22 mars (s'inscrire), dont voici quelques extraits en avant-première :

Vous aimerez aussi :

  • Starwood Hotels reçoit une offre d'achat valorisée à $13 milliards
  • Les actionnaires de Marriott et Starwood devraient sceller leur alliance le 28 mars prochain
  • Retour sur un an de consolidation dans l'hôtellerie
  • Les marques de luxe de Marriott et Starwood devraient survivre à la fusion
  • Marriott annonce l'acquisition du groupe Starwood Hotels
  • 2015: l'année record de Starwood Hotels & Resorts en chiffres
Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?