Access the main content

Trends

L'hôtellerie de chaînes s'épanouit à Lille

Caractérisé par une forte pénétration des chaînes hôtelières intégrées, l'agglomération lilloise s'est encore enrichie de plusieurs adresses en 2015. Toujours fortement concentrée sur le segment économique, l'offre hôtelière de la capitale des Flandres tend cependant à se diversifier.

Quatrième unité urbaine de France, la métropole de Lille est aussi profondément européenne. Depuis 2008, elle forme en effet avec ses voisines belges l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, un groupe de coopération territoriale de plus de 2 millions d’habitants. Ville jeune, Lille a réussi ces dernières années à s’imposer comme un centre universitaire de renom : elle est aujourd’hui, avec près de 115 000 étudiants, le troisième pôle éducatif français. La « capitale des Flandres » a gagné une renommée internationale en 2004, à l’occasion de sa nomination en tant que Capitale européenne de la culture. Plus récemment, c’est à travers le sport que Lille a su attirer les projecteurs. Le tout nouveau stade Pierre Mauroy (50 157 places) a notamment accueilli la phase finale du championnat d’Europe de basket-ball masculin en 2015, et s’apprête à recevoir six des matches de l’Euro de football cet été – notamment un match de la France en phase de groupes, ainsi que le quart de finale du 1er juillet.Le parc hôtelier de l’agglomération lilloise représentait au 1er janvier 2016 un total de 113 hôtels, pour une capacité de 7 646 chambres. La pénétration de l’hôtellerie de chaîne est particulièrement importante dans la capitale de la nouvelle région Hauts de France : avec 80 hôtels et 6 173 chambres, elle constitue en effet un peu plus de 80% du parc hôtelier global de la métropole.Les enseignes économiques disposent d’un ancrage territorial particulièrement fort à Lille et dans les communes environnantes, aussi bien pour les établissements de chaînes que pour les hôtels indépendants. En termes de segmentation, l’hôtellerie super-économique représente 31,5% du parc global. Avec 34,7% du parc, l’hôtellerie économique constitue quant à elle le premier marché de l’agglomération lilloise du point de vue de la capacité. Viennent ensuite les établissements de la catégorie milieu de gamme, avec 24,7% du parc hôtelier global, puis le segment haut de gamme et luxe, qui représente la catégorie la plus faiblement représentée avec seulement 9% de l’offre.Le groupe AccorHotels a inauguré deux nouvelles adresses à Lille au cours de l’année 2015 : un hôtel ibis de 91 chambres ainsi qu’un hôtel Mercure de 74 chambres ont ainsi rejoint son portefeuille. L’hôtel ibis Lille Centre Grand Palais a ouvert en avril 2015 à quelques pas de l’hôtel de ville. Entièrement rénové au 1er mars 2015, l’hôtel Mercure Lille Centre Vieux Lille est situé non loin, à quelques minutes de la gare et du centre historique. La chaîne B&B Hotels a quant à elle ouvert les portes d’un nouvel établissement à Roubaix en décembre dernier. Ce nouvel hôtel est situé face à la Gare de Roubaix, et à proximité de la station de métro Gare Jean Lebas. Il s'agit du sixième établissement de la chaîne hôtelière dans l’agglomération. En ce qui concerne l’hôtellerie indépendante, l’hôtel Clarance a fait ses débuts en avril dernier. Clairement positionné boutique hôtel et situé au coeur du Vieux Lille, sa capacité est de 19 chambres pour un positionnement 5 étoiles ; il vient ainsi renforcer l’offre haut de gamme de l’agglomération.Ces ouvertures récentes symbolisent la dynamique positive de l’hôtellerie lilloise, alors que d’autres projets notables sont en gestation. Un hôtel quatre étoiles devrait voir le jour dans l'ancienne représentation consulaire de Pologne, qui avait fermé ses portes en juin 2013 : l'entrepreneur local Marc Lelieur souhaite y développer un établissement hôtelier de 49 chambres, « L’Arbre Voyageur ». Enfin, Lille accueillera aussi la cinquième adresse de la chaîne « hostelière » Mama Shelter. Grâce à un investissement de 40 millions d’euros, cet établissement devrait voir le jour en début d’année 2017 dans le quartier d’Euralille : il comptabilisera 110 chambres, renforçant fortement l’offre de l’agglomération sur ce segment porteur.

Vous aimerez aussi :

  • Un nouvel hôtel B&B à Roubaix
  • Braderie de Lille : les chineurs étrangers font gonfler les prix hôteliers
  • Lille : un hôtel dans l'ancien Consulat de Pologne
  • Une auberge de jeunesse nouvelle génération à Lille
  • Lille : le marché hôtelier sur de bons rails

Register for free access to the rest of this article

Register for an account to access exclusive content

Register

Already registered?

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?