Access the main content

Trends

À Liverpool, l'hôtellerie s'active 'Eight Days a Week'

Les établissements de Liverpool ont cette année encore effectué une belle saison. Forte de son succès, l'hôtellerie de la ville, qui évoluait déjà en division supérieure, enregistre de nouvelles arrivées et quelques transferts entre enseignes.

Port historique et emblème de la révolution industrielle au Royaume-Uni, la ville de Liverpool ne s’est pourtant jamais reposée sur sa gloire passée, et a depuis su devenir l’une des marques touristiques les plus reconnues outre-Manche. Après les années 60, la renommée des Beatles et d’autres artistes de la Merseybeat permettent de placer la destination sur la carte du tourisme mondial, mêlant à son caractère industrieux une vitalité artistique exceptionnelle –couronnée quelques décennies plus tard, en 2008,  par sa désignation en tant que Capitale européenne de la culture. Un autre élément est indissociable de la destination, celui du football : en combinant leur palmarès, les deux clubs de la ville Liverpool F.C. et Everton F.C. en font la cité la plus titrée du Royaume. L’histoire de ces deux clubs, leur compétitivité sur les scènes nationale et européenne, ainsi que l’atmosphère légendaire de leurs stades respectifs Anfield (45 362 places - et 54 000 prévues après cet été) et Goodison Park (40 157 places), assurent à la ville un intérêt constant, et plus récemment attirent des fans venus en pèlerinage sportif depuis les quatre coins du monde. Mais au-delà de la culture et du sport, le port du Merseyside reste un moteur économique majeur pour le Royaume-Uni : la période difficile de la désindustrialisation a fait place à une montée en puissance dans le secteur des services. La ville est aujourd’hui un pôle important pour les entreprises des secteurs de la finance, des assurances, du commerce, mais aussi de l’éducation ou la santé : de quoi assurer à ses hôteliers un afflux de visiteurs d’affaires tout au long de l’année.L’hôtellerie de chaînes de la ville représentait une offre de 4 982 chambres au 1er janvier 2016. Plus encore qu’ailleurs dans le pays, les catégories économiques représentent la part la plus significative du parc, avec 2 256 chambres hôtelières (45,3% du parc de chaînes). Les segments milieu et haut de gamme captent une part de l’offre à peu près équivalente, plus limitée que dans le reste du Royaume, avec respectivement 1 382 chambres (27,7%) et 1 344 chambres (27% du parc). Du point de vue hôtelier, Liverpool reste donc une destination populaire, et un choix pertinent pour les chaînes hôtelières économiques.En 2015, le groupe Accor a converti un hôtel F1 qu’il détenait en extension de l’unité ibis adjacente pour "contribuer à la rationalisation du portefeuille d’actifs d’HotelInvest", augmentant sa capacité de 65 chambres. L’adresse est idéalement située près des célèbres Albert Docks, où se trouvent notamment le Tate Liverpool et The Beatles Story. La chaîne Tune Hotels a quant à elle ouvert sa nouvelle adresse dans un immeuble historique –achevé en 1839 et classé grade II– situé sur Castle Street, non loin du célèbre Cavern Club où les Beatles firent leurs débuts.En milieu de gamme, le groupe Best Western a ouvert l’adresse The Richmond Apart-Hotel, un établissement de 51 chambres et appartements classé sur le segment quatre étoiles. Cet hôtel est l’un des tout premiers à rejoindre la nouvelle enseigne Best Western Premier Collection ; il est par ailleurs lui aussi référencé au grade II des monuments historiques. Le plus grand changement dans cette catégorie reste cependant le rebranding de l’hôtel situé dans l’Atlantic Tower sur les rives de la Mersey – ancienne unité Thistle, cet établissement de 225 chambres opère désormais en tant que Mercure Liverpool Atlantic Tower Hotel. En termes de capacité, c’est l’adresse la plus importante du groupe Accor dans la destination.En catégorie haut de gamme, l’hôtel DoubleTree by Hilton Hotel & Spa Liverpool a finalement accueilli ses premiers clients en octobre 2015, après des années de rénovation. Cet hôtel de 87 chambres devrait s’affirmer comme l’une des adresses les plus prestigieuses de Liverpool. Situé en plein cœur de la ville au croisement de Dale Street et Sir Thomas Street, l’établissement a pris place dans un ensemble de bâtiments historiques comprenant un spa et un restaurant.Sur ce même segment, l’hôtel sera bientôt concurrencé par le flambant neuf hôtel Pullman, qui ouvre ses portes en début d’année 2016 dans le quartier des docks, surle courant d'année 2016 mais plus économique, le premier EasyHotel de la ville (68 chambres) devrait quant à lui accueillir ses premiers clients au 47 Castle Street, à deux pas du Tune Hotels.Entre tourisme de loisirs et voyageurs d’affaires, Liverpool bénéficie en tout cas d’un certain équilibre, et les groupes hôteliers ne s’y sont pas trompés : ils sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la destination, une tendance marquée par une certaine montée en puissance du parc hôtelier de l’agglomération. Si les clubs d’Everton et de Liverpool n’ont plus quitté la première division depuis 1954 et 1962, ses hôtels sont eux aussi montés en League supérieure.

Vous aimerez aussi :

Register for free access to the rest of this article

Register for an account to access exclusive content

Register

Already registered?

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?