Access the main content

Trends

Hôtellerie toulousaine : un marché paré au décollage ?

Ambitieux plan de développement de l'aéroport, rénovation du Stadium pour l'accueil de l'Euro 2016, offre festivalière plus riche que jamais... alors que Toulouse se donne les moyens d'élargir sa clientèle en ciblant notamment l'international, son parc hôtelier s'est étoffé de quelques nouvelles adresses, à même de trouver leur public dans cette destination qui veut voir la vie en rose.

Quatrième commune la plus peuplée de France, Toulouse est aussi une ville jeune, dont le nombre d’habitants et le poids économique n’a cessé de croître ces dernières décennies. D’un point de vue touristique, la capitale de la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées est surtout connue pour son architecture caractéristique mettant à l’honneur la brique de terre cuite, sa gastronomie typique du Sud-ouest, et son statut de ville à la fois sportive et festive. Siège social d’Airbus, Toulouse est aussi un bastion de l’industrie aéronautique et spatiale européenne. Les services et industries de pointe restent aujourd’hui l’une des spécialités de la Ville Rose, qui bénéficie également d’un fort dynamisme dans les domaines de la recherche ou de l’enseignement –la ville compte ainsi plus de 100 000 étudiants. Toulouse tire aussi parti d’une situation géographique au carrefour de plusieurs destinations touristiques de premier plan : le Périgord, le pays catalan, les sites de Carcassonne et Lourdes, ou encore la chaîne des Pyrénées.L’agglomération toulousaine (périmètre INSEE) propose une offre hôtelière particulièrement riche, puisqu’elle compte 9 243 chambres d'hôtel, dont 5 918 dans 68 hôtels de chaînes (64% de pénétration du marché). Les établissements économiques y sont particulièrement présents : l’offre « budget » représente 27,6% de la capacité en chaînes de l’agglomération (1 636 chambres), tandis que les hôtels de classe économique regroupent le tiers de l’offre (1 963 chambres). L’importance du segment milieu de gamme reste forte avec 1 649 chambres soit 27,9% de l’offre, tandis que les six hôtels de chaînes haut de gamme de l’aire urbaine toulousaine représentent 11,3% du parc pour 670 chambres. En 2015, le parc hôtelier de chaînes toulousain s’est enrichi de 268 chambres (+4,7% par rapport à l’année précédente).Du point de vue des nouveautés hôtelières, la rénovation de l'hôtel ibis styles Toulouse Labège (ex-Ibis budget) est en cours, avec 44 chambres au 1er janvier 2016 et des travaux qui se poursuivent pour en porter la capacité à 82 chambres. Mais c'est surtout le groupe Choice Hotels qui s’est fortement renforcé sur le marché toulousain au cours de l'année écoulée, en rajoutant deux nouvelles adresses Quality à son portefeuille. L’hôtel Quality Hotel Toulouse Sud, situé sur le site de l’Oncopole de Toulouse est ouvert depuis novembre 2015. Bénéficiant d’un design novateur pensé par l’architecte Jean-Paul Viguier, il offre 90 chambres réparties sur six étages cylindriques. En mars 2015, le franchiseur américain avait déjà inauguré l’adresse Quality Suites Toulouse Blagnac, une résidence hôtelière de 81 suites (74 studios et 7 appartements T2, tous équipés d’une kitchenette) proche de l’aéroport. Le groupe SEH a quant à lui enregistré en 2015 deux nouvelles arrivées d'établissements existants au sein de son réseau Inter-Hotel, avec les établissements Le Barry (22 chambres) à Gratentour, et l'Inter-Hotel Airport (48 chambres) proche de Toulouse-Blagnac.2015 a aussi été marquée par les débuts en septembre d’une adresse MGallery Collection, La Cour des Consuls Hotel & Spa Toulouse, l’une des rares adresses françaises de l’enseigne « historique haut de gamme » implantée en régions. Elle est située à quelques pas de la Garonne et du Musée des Augustins. Avec 32 chambres, il s’agit de l’établissement de chaînes disposant de la plus petite capacité de l’agglomération, suivant ainsi la tendance actuelle propice au développement de boutique-hôtels de caractère.En dépit de ces nouvelles ouvertures ou conversions, les hôtels toulousains ont enregistré des résultats en légère hausse au cours de l’année 2015. Cela n’est pas dû au prix moyen, qui a légèrement baissé dans la destination, mais plutôt à la fréquentation qui est sur la pente ascendante. Les hôteliers toulousains ont ainsi enregistré un taux d’occupation en hausse, conduisant à une progression du RevPAR limitée mais au-dessus de la moyenne nationale (les données détaillées figureront dans l'European Hospitality Report 2016, à paraître)En ce qui concerne les ouvertures à venir, Okko Hotels aurait trouvé une adresse pour son premier établissement toulousain. Cela confirmerait l’expansion du groupe dans le sud de la France, après les projets annoncés à Bayonne ou Montpellier. Le groupe espagnol NH Hotels devrait quant à lui bénéficier de l’exploitation de l’hôtel quatre étoiles en construction aux abords de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Cet établissement de 148 chambres, dont l’ouverture est prévue pour 2018, sera concédé par l’aéroport à l’exploitant avec un bail d'une période de treize ans. Enfin, l'enseigne Mama Shelter a elle aussi déniché sa future adresse au cœur de la Ville Rose, boulevard Carnot, à l'emplacement de l'ex-cinéma des Nouveautés. L'établissement disposera de 111 chambres et, clin d'œil historique, offrira même une salle de cinéma d'une capacité d'environ cinquante sièges en vue d'accueillir divers événements. Vous aimerez aussi :

Register for free access to the rest of this article

Register for an account to access exclusive content

Register

Already registered?

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?