Access the main content

News

Warwick dévoile une nouvelle identité et de nouvelles ambitions

Le groupe hôtelier, qu'il faudra désormais désigner sous l'appellation Warwick Hotels and Resorts, a livré quelques précisions quant à la métamorphose entreprise.

Il ne s'appelle plus Hôtel Warwick Champs-Élysées, mais simplement Warwick Paris : c'est dans cet établissement phare situé, rue de Berri, à quelques pas du siège du groupe que Jean-Marie Pébrel, directeur Commercial et Marketing pour le continent européen, a dévoilé les nombreuses nouveautés souhaitées par l'opérateur hôtelier. Devant les journalistes rassemblés au dernier étage de l'établissement, où son restaurant "Le W" élira domicile cet été, M. Pébrel a insisté sur le "renouveau d'identité" impulsé par le groupe. Il s'agissait dans un premier temps de donner à Warwick Hotels and Resorts "une nouvelle image de marque, un nouveau logo et un nouvel univers visuel" : c'est désormais chose faite, le logo affirmant cependant une certaine "continuité, un héritage", avec "un aspect de plus en plus stylisé." Renouveau également chromatique, un camaïeu de violet s'alliant au noir, au blanc et au doré pour venir remplacer l'ancien code couleur de la marque.Pour Jean-Marie Pébrel, "le rebranding du groupe Warwick Hotels and Resorts est le marqueur fort de notre évolution. Nous disposons d’une offre hôtelière exceptionnelle, tant sur le segment des hôtels urbains, en Europe, en Amérique du Nord, au Moyen-Orient que des resorts dans les Caraïbes et les îles Fidji. Localement, nos établissements sont extrêmement connus, cette nouvelle étape assiéra leur notoriété internationale à travers ce rebranding, en leur apportant une meilleure reconnaissance et un rayonnement plus grand et permettra au groupe de poursuivre sa croissance ambitieuse sur les deux types d’établissements à travers le monde." Il s'agit ainsi "d'améliorer la notoriété de la marque en clarifiant son positionnement." Les unités du groupe seront désormais désignées d'après un modèle simple, mettant simplement en avant le nom du groupe et la destination où opère l'établissement. L'hôtel Warwick Champs-Élysées devient l'adresse Warwick Paris, le Royal Windsor Hotel Grand Place s'appelle désormais Warwick Brussels, etc. Seules exceptions, les hôtels emblématiques que sont le Westminster et l'établissement Barsey by Warwick dans les capitales française et belge. Ce rebranding s'accompagnera par ailleurs d'une enveloppe de 25 millions d'euros pour la rénovation des hôtels en propriété (Paris, Bruxelles, Genève, etc.) - une somme équivalente à celle allouée ces trois dernières années afin de procéder au rafraîchissement de certains établissements.Jean-Marie Pébrel a également donné quelques détails sur les prochaines ouvertures du groupe, notamment en Arabie saoudite où Warwick développera deux nouvelles unités à Khobar et dans la capitale, Riyad. L'opérateur compte par ailleurs opérer "15 hôtels en contrat de gestion d'ici 2020 au Moyen-Orient et dans les Caraïbes" - il ne serait donc guère étonnant de voir le groupe annoncer d'autres ouvertures dans la région dans les années à venir. Deux nouveautés devraient également faire parler d'elles en août : un hôtel rejoindra le réseau du groupe en tant qu'affilié à Shanghai, tandis que Warwick fera également ses débuts aux Bahamas.Dans les années à venir, le groupe compte notamment développer sa marque sur le segment des hôtels urbains dans les destinations à fort potentiel MICE (alors que les voyageurs d'affaires représentent déjà près de la moitié de la clientèle dans ce type d'établissement), tout en intensifiant ses efforts sur le segment resort à l'attention des visiteurs européens et nord-américains. Warwick Hotels & Resorts espère également enregistrer l'arrivée de nouveaux hôtels affiliés, à l'image des partenariats signés avec des groupes familiaux en Belgique ou en Espagne, et compte mettre en place un ambitieux programme de reconnaissance-clients pour récompenser les plus fidèles d'entre eux.Du point de vue géographique, l'opérateur a l'intention de faire du continent européen le moteur de son développement : l'ouverture d'une première adresse à Londres, une éventualité mentionnée par Jean-Marie Pébrel qui serait une étape majeure en vue de renforcer à la fois le portefeuille et la notoriété du groupe. Mais alors que le centre de gravité de l'hôtellerie internationale semble résolument se déplacer vers l'Asie, l'ouverture évoquée d'un établissement à Hong-Kong ou Singapour permettrait définitivement à l'opérateur de valider ses nouvelles orientations. Au 1er janvier 2016, le portefeuille de Warwick Hotels and Resorts comprenait 46 établissements en opération à travers le monde pour une capacité totale de 7 059 chambres, d'après les chiffres publiés par Hospitality ON.

Vous aimerez aussi :

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?