Access the main content

News

En Guadeloupe, le tourisme en hausse de 58% depuis 2011

Le Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe annonce une hausse importante sur les 5 dernières années du nombre de visiteurs en séjour ou en croisière. Quels ont été les moteurs de cette croissance ?

En 2015, les îles de Guadeloupe ont enregistré l'arrivée de plus de 510 000 touristes en séjour et près de 310 000 croisiéristes soit une hausse de 14% par rapport à 2014, et de 58% par rapport à 2011. Le tourisme professionnel a quant à lui plus que doublé par rapport à 2011, il représente aujourd'hui 14% des séjours. Selon le Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe cette hausse s'expliquerait par d'importants investissements, avec notamment la construction d'infrastructures telles que le Mémorial ACTe (Centre Caribéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage, situé à Pointe-à-Pitre et inauguré en mai 2015), mais aussi un programme de rénovations apporté à certaines unités hôtelières. Par ailleurs, l'accessibilité de la destination s'est renforcée; des compagnies de croisières, des tours opérateurs français et des compagnies aériennes françaises et internationales ont multiplié les vols vers ce département d'Outre-Mer (American Airline, Air Canada ou encore XL Airways).En termes d'hébergement, 29% des touristes louent des meublés de tourisme et 25% se rendent à l’hôtel ou en club de vacances. Le tourisme affinitaire représente quant à lui 31% des touristes. Au vu des dernières parutions de l’Observatoire régional du Tourisme de Guadeloupe, réalisée en partenariat avec MKG Consulting, les performances hôtelières de l’hôtellerie guadeloupéenne sur les premiers mois de 2016 sont en nette progression, après une année 2015 de reconquête et une année 2014 en net recul. Pour autant, la perception des services offerts par cette hôtellerie par les clients laisse entrevoir des améliorations possibles, notamment pour les voyageurs d’affaires plus exigeants.Avec pratiquement 90% de taux d’occupation à la fin du premier trimestre 2016, soit une augmentation de 9 points sur la même période de 2015, et un prix moyen au-dessus de 142 euros, une amélioration de 6% sur 2015, le bilan du début de l’année est plutôt satisfaisant pour l’hôtellerie guadeloupéenne. Les données récoltées par HotelCompSet, un département de MKG Consulting, font ressortir un meilleur score dans l’hôtellerie haut de gamme, avec respectivement 93,3% de TO et 180 euros de prix moyen pour la période. Le RevPAR progresse de 18% par rapport à 2015. L’année 2015 avait déjà été marquée par une nette amélioration des performances, traduite par une hausse de RevPAR de 13% sur l’année 2014, une année noire en raison d’une épidémie de chikungunya durant l’été. Le traitement prophylactique a progressivement éloigné les craintes des visiteurs.Concernant la  typologie des voyageurs se rendant dans les îles de Guadeloupe, 85% des visiteurs sont français, mais le panel de touristes tend à se diversifier, avec une hausse du nombre de visiteurs en provenance d'Amérique du Nord (en partie due au développement de lignes aériennes directes depuis les Etats-Unis) d'Allemagne, de Suisse, de Belgique, d'Angleterre et d'Italie.

Vous aimerez aussi :

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?