Access the main content

Analysis

Vacances de la Toussaint : focus sur la fréquentation des parcs de loisirs

La France compte une multitude de parcs de loisirs. Si chaque parc a ses propres spécificités, ils dégagent néanmoins une même tendance. Nous vous proposons une analyse des spécificités de ce secteur et un retour sur les chiffres clés enregistrés par une sélection de parcs d'attractions et de loisirs français pendant les vacances de la Toussaint- qui se sont étendues cette année du 19 octobre au 3 novembre 2016.

A l'échelle de l'Hexagone, les parcs de loisirs constituent un secteur diversifié (parcs d’attractions, parcs animaliers, thématiques culturelles, sportives, aquatiques...) dont les frontières ne sont pas hermétiques. En France, il existe environ 300 parcs d’attractions et thématiques divers, auxquels il convient d’ajouter un volume équivalent de parcs nautiques et de parcs animaliers. Divers dans les activités proposées, les parcs de loisirs le sont également dans leur dimension : il peut s’agir de petits parcs s’adressant à une clientèle locale ou régionale, ou bien d’infrastructures d’envergure nationale voire internationale.Globalement trois tendances lourdes sont à prendre en compte pour bien cerner les évolutions récentes de l’offre de ce secteur en pleine mutation : - D’abord, dans un secteur où la nouveauté et la surprise sont au cœur de l’activité et font l’attractivité des produits, le renouvellement constant de l'offre est une nécessité impérieuse. Ainsi, 15 à 25% du chiffre d'affaires est réinvesti dans la création de nouveautés, au maximum tous les deux ans.- Ensuite, les parcs de loisirs, notamment ceux de plus grandes dimensions, tendent à se convertir peu à peu en destination de resort à part entière. Cette évolution se traduit par le développement d'établissements hôteliers et de restaurants permettant d'allonger la durée de séjour des visiteurs et d'augmenter la dépense moyenne. Cet investissement stratégique permet ainsi de capter une clientèle plus lointaine, au-delà des visiteurs régionaux, de s'ouvrir à d’autres types de publics- notamment la clientèle affaires, et d'aller vers un étalement de la saison.- Enfin, l'intégration de nouvelles technologies et de l'innovation contribue à l'amélioration de l'expérience client au centre des préoccupations des opérateurs. L'objectif est de renforcer la notion d'interactivité avec le client lors de sa visite, d'améliorer son confort ou encore le côté ludique.Bien que le nombre de parcs à thèmes soit élevés, quelques opérateurs concentrent une grande partie de l'activité et de l'investissement. Les leaders du secteur se nomment Disneyland, Vulcania, le Puy du Fou et la Compagnie des Alpes (Futuroscope, Parc Astérix, Walibi...).Cette année, les parcs à thèmes français ont globalement enregistré une hausse de leurs performances pendant les vacances de la Toussaint ; certains ont même connu une saison record. Cette période a été marquée par l'organisation d'événements spéciaux et de spectacles liés à Halloween qui semblent avoir séduit les vacanciers. Retour sur les chiffres clés d'une sélection de parcs à thèmes français : PARC ASTERIXSitué à 35 km au nord de Paris, il est exploité par la Compagnie des Alpes et dispose d'une capacité maximale de 32 000 personnes.Entre le 15 octobre et le 2 novembre 2016, le Parc a accueilli plus de 250 000 visiteurs. Lors de cette huitième édition, le Parc Astérix a misé sur plusieurs nouveautés notamment le spectacle de magie noire « Magna Maleficus », l’animation « Métamorphosis » et un spectacle de pyrotechnie.Cette année, le parc a enregistré 1,8 millions de visiteurs depuis son ouverture (en avril). Le parc souhaite renforcer son offre hôtelière : en 2017, il disposera de 50 nouvelles chambres et d'un nouveau restaurant dans l’Hôtel des Trois Hiboux. Il inaugurera également une nouvelle attraction : "Pégase Express". DISNEYLAND PARISDisneyland Paris a présenté ses résultats financiers au 10 novembre 2016. Le chiffre d'affaires de l'activité touristique était en baisse de 7%. Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes tend à suivre la même tendance, avec une diminution de 10%. Cette dégradation serait due à un recul du nombre de visiteurs, notamment ceux en provenance de marchés clés européens. Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village est en baisse de 4%.A cette occasion Catherine Powell, Présidente d'Euro Disney S.A.S. a déclaré : "Cette année a été exceptionnellement difficile pour Disneyland Paris. Nous avons été impactés par plusieurs facteurs externes qui ont fortement affecté l'industrie du tourisme dans la région parisienne. Dans cet environnement défavorable, le chiffre d'affaires a diminué de 7 %. Cette baisse, combinée à la hausse des coûts liés à notre stratégie de croissance à long-terme pour continuer à améliorer l'expérience proposée aux visiteurs et des coûts supplémentaires liés aux mesures de sécurité, a entraîné une dégradation significative de notre performance opérationnelle au titre de l'exercice."Disneyland Paris constitue la première destination touristique européenne avec 14.8 millions de visites, il dispose d'un portefeuille hôtelier composé de sept hôtels Disney et 9 hôtels partenaires soit 8 500 chambres. Il compte également 55 restaurants et 13 cafés. Entre 2012 et 2015, le groupe a investi 577 millions d’euros dans le développement et l’amélioration des actifs de la destination. Anciennement nommé Euro Disney, le parc Disneyland Paris a été crée en 1992, il fêtera donc ses 25 ans en 2017, dès le 26 mars. Cette destination se décompose en deux parcs : Disneyland Parc (45 attractions) et Disneyland Studio (20 attractions).LE FUTUROSCOPEPendant les vacances de la Toussaint, le Futuroscope a enregistré une fréquentation touristique de 140 000 personnesEn l'espace de quatre jours, il a accueilli près de 50 000 visiteurs. Il tend à s'imposer peu à peu comme une destination touristique à part entière. Cette année, la fréquentation annuelle devrait être proche des 1,9 millions de voyageurs et son chiffre d'affaires devrait avoisiner les 100 millions d'euros. Le Parc célébrera ses 30 ans au printemps 2017 et vient de franchir le cap des 50 millions de visiteurs accueilli depuis sa création en 1987.Le parc investit dans le renouvellement de ses attractions : une nouvelle attraction ouvrira ses portes le 17 décembre prochain « L'extraordinaire voyage », inspiré du Tour du monde en 80 jours, qui a représenté un des plus importants investissements du groupe.NIGLOLANDLe parc d'attraction aubois, Nigloland, implanté à Daulencourt a accueilli cette année près de 600 000 personnes. Une fréquentation en hausse de 9% par rapport à l’année dernière, où le parc avait accueilli environ 550 000 visiteurs. Plus de 135 000 personnes ont été enregistrées contre 112 000 l’année dernière (+20%) pendant la saison de la Toussaint. Au printemps dernier, le parc a ouvert deux nouvelles attractions : le Donjon de l'Extrême, (la plus haute tour rotative de chute libre du monde), et la Tour des Petits Fantômes pour le jeune public, qui semblent avoir participé à la hausse de sa fréquentation.Patrice Gélis, co-fondateur et copropriétaire du parc, a déclaré dans un communiqué : "Nous fêtons le 30ème anniversaire du parc en 2017. Nous espérons que nos visiteurs seront encore au rendez-vous pour célébrer cet événement et découvrir ainsi de belles surprises..."VULCANIALe parc d'attraction Vulania a également enregistré des résultats en hausse. Avec 27 000 visiteurs accueillis pendant les vacances de la Toussaint, dont 10 000 en l'espace de quatre jours, le parc a enregistré une fréquentation en hausse de 7,5% par rapport à la même période en 2015.« La décoration et les animations spéciales, thématisées cette année sur les volcans sous-marins, nous amènent un public familial toujours plus nombreux. Nous avons reçu beaucoup de visiteurs d’Auvergne (+30%) mais aussi enregistré une belle performance sur nos ventes de séjours » précise le Directeur du parc Grégory Mouilleseaux.Ce parc thématisé autour de la découverte des volcans a ouvert ses portes en 2002 au cœur du Puy de Dôme. Il est né d’un projet de Katia et Maurice Krafft qui souhaitaient développer un concept reposant sur un parc scientifique et un parc d’attraction. L’investissement représentait 123 millions d’euros, financés à 85% par la Région, 10% par l’Europe et à 5% pour l’Etat. Vulcania est la propriété du Conseil Régional et la SEM Volcans est en charge de son exploitation.WALIBI RHONE-ALPESL’année 2016 marque la première étape d’un plan d’investissement pour Walibi Rhône Alpes, avec pour objectif d’attirer 600 000 visiteurs en 2025. Dans cette optique, il souhaite investir 25 à 30 millions d’euros au cours des dix prochaines années. 60% de cet investissement sera consacré à de nouvelles attractions et le reste sera réparti entre la mise en place d’une thématisation des différents espaces du parc et la création de nouvelles infrastructures. Cette année, Walibi Rhône-Alpes a déjà investi 6 millions d’euros et crée une nouvelle zone thématisée de 13 500 m² "Explorer Adventure". Ce parc est également exploité par la Compagnie des Alpes. Pendant les vacances de la Toussaint, un ensemble d’événements étaient organisés du 15 au 2 novembre 2016 : Halloween Freak Show.WALIBI SUD-OUESTDe son côté, Walibi Sud-Ouest a organisé du 15 au 31 octobre 2016 "Walloween" et plus de 6 000 personnes étaient au rendez-vous. Une soirée de clôture de saison et des feux d’artifice étaient organisés pour l’occasion. Cette année, le parc a accueilli près de 300 000 visiteurs.Walibi Sud-Ouest a été racheté en 2015 par Aspro-Ocio (également propriétaire des parcs Aqualand) et il devrait peu à peu se doter d'attractions aquatiques. L’année 2017 sera faite de nouveautés, le parc s’élargit de 5 hectares et souhaite rénover ses attractions.

Vous aimerez aussi :

Register for free access to the rest of this article

Register for an account to access exclusive content

Register

Already registered?

Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?