Access the main content

Trends

Juin 2017 : un bilan contrasté pour l'hôtellerie en France

L'activité hôtelière française est marquée ce mois-ci par des disparités, mais qui s'expliquent davantage par les effets de comparaison défavorables de l'Euro 2016 : les établissements en province enregistrent en effet une baisse de leurs performances, qui vient pénaliser la croissance à l'échelle nationale. Le bilan est toutefois positif dans la capitale, qui a notamment accueillie la 52ème édition du Salon du Bourget.

Les hôteliers français enregistrent une baisse d'activité sur le mois de juin relativement à l'année précédente. Tiré vers le bas par une chute des prix moyens (-6,0%) et une faible croissance du taux d'occupation (seulement +1,2 point), le RevPAR (Revenu par chambre disponible) est en déclin de -4,4% à l'échelle nationale. Cette perte de vitesse concerne toutes les catégories, en particulier le super économique qui enregistre la plus forte baisse de RevPAR (-7,3%). Ces résultats doivent toutefois être mis en perspective par rapport à l'Euro 2016, organisée au mois de juin, qui avait largement contribué à améliorer la performance des hôteliers en province (+13,5% de RevPAR par rapport à 2015). Ces derniers enregistrent en effet une baisse de -9,3% de RevPAR comparé à juin 2016, qui s'explique notamment par un prix moyen en déclin de -8,5% et un taux d'occupation en repli de -0,7 point. Certaines agglomérations tirent toutefois leur épingle du jeu, comme le Havre, qui a notamment lancé en mai dernier son programme de festivités à l'occasion de son 500ème anniversaire : le RevPAR est en rebond de +27,7% relativement à l'année précédente.  Juin 2017 : Résultats mensuels des chaînes hôtelières par catégoriePortées par le Salon du Bourget qui s'est tenu du 19 au 25 juin dernier, les performances hôtelières restent quant à elles positives à Paris. Le RevPAR des établissements est en croissance de +5,7%, soutenu par une hausse de +7 points du taux d'occupation qui vient compenser un prix moyen en retrait de -2,8%. Alors que le segment économique enregistre une légère baisse de RevPAR (-0,1%), le moyen de gamme (+5,2%) et le haut de gamme (+7,4%) bénéficient pleinement de cette dynamique haussière, l'événement étant avant tout destiné à une clientèle d'affaires. Les résultats sont plus mitigés en région parisienne : malgré une hausse de la fréquentation (TO :+4,1 points), les prix moyens sont au rouge (-8,5%), tout comme le RevPAR qui décroit de -3,6%. Davantage liées au calendrier des événements, les performances modérées de l'hôtellerie française sont donc à prendre avec du recul, d'autant plus que la croissance reste positive sur les six premiers mois de l'année : malgré un prix moyen en recul de -2,1%, le RevPAR croit de +2% grâce à un taux d'occupation en hausse de +2,6 points. Seuls les établissements de province connaissent un faible ralentissement de leur activité (-0,2%) ; les résultats à Paris (+6,9%) et en Ile-de-France (+1,5%) restent quant à eux positifs. Cette tendance touche par ailleurs tous les segments, et devrait se maintenir sur les prochains mois.

This article is reserved for subscribers only

Access all content and enjoy the benefits of subscription membership

Register

Already signed up?

An article

Buy the article

A pack of 10 articles

Buy the pack
Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Sign in for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?