Access the main content

Analysis

Festival de Cannes et hôtellerie : une histoire d’amour ?

C’est l’événement phare du mois de mai… le Festival de Cannes est tant attendu en France mais également à l’international. Si des caméras du monde entier sont rivées sur le festival du cinéma, l’hôtellerie arrive-t-elle à en tirer profit ?

Si la fête est au cinéma pendant une douzaine de jours à Cannes, c’est moins le cas pour l’hôtellerie locale. Par ailleurs, au fil des éditions cette tendance semble se confirmer.

Lors de l’édition 2018, du 8 au 19 mai, l’hôtellerie a perdu -7,9 points au taux d’occupation par rapport à l’édition précédente qui s’est déroulée du 17 au 28 mai 2017 et -4,6 points entre l’édition 2018 et 2016, du 11 au 22 mai. Les chiffres sont certes en recul mais le taux d’occupation reste élevé lors de l’événement : 81 points en 2018, 89 points en 2017 et 85,74 points en 2016. 

Les prix ont stagné (+0,1%) par rapport à 2017 voire augmenté (+2,5%) par rapport à 2016.

Quant au RevPAR, il baisse de -8,8% entre l’édition 2018 et 2017 et de -3,0% entre l’édition 2017 et 2016. Il atteint ainsi 732,2 euros sur la période 2018, contre 803 euros sur celle de 2017 et 754,91 euros lors de l’édition 2016.

This article was published over a month ago, and is now only available to our Premium & Club members

Access all content and enjoy the benefits of subscription membership

Register

Already signed up?

An article

Buy the article

A pack of 10 articles

Buy the pack
Loading...

Vous avez consulté 10 content. Go back home page or en haut de la page.

Access next article.

Sign up to add topics in favorite. Sign up to add categories in favorite. Sign up to add content in favorite. Register for free to vote for the application.

Already signed up? Already signed up? Already signed up? Already registered?