Actus

Leonardo DiCaprio veut ouvrir un resort 100% écologique

L’acteur américain Leonardo DiCaprio prévoit d’ouvrir un hôtel de luxe sur l’île de Blackadore Caye, au large du Bélize. Les premiers clients pourraient débarquer dès 2018, soit dix ans après l’achat de l’île.  

Blackadore Caye Blackadore Caye

Blackadore Caye, petite île sauvage de 4km² au large du Bélize, est depuis quelques jours sur le devant de la scène, étant devenu l'un des sujets favoris des médias internationaux, de la presse à scandale et des spéculateurs du développement durable. Et pour cause, l'acteur américain Leonardo DiCaprio, qui en est devenu propriétaire en 2008 pour un montant d'1,75 millions de dollars (incluant également le rocher Cayo Espanto), a décidé d'y développer un resort écologique.

Le projet est mené conjointement avec la société de développement immobilier Delos, fondé par Paul Scialla, lequel a notamment revêtu le costume du "loup de wall street" pendant 18 ans, dont 10 passé chez Goldman Sachs. Delos se positionne exclusivement sur des projets à caractère eco-responsable. Leonardo DiCaprio apparait d'ailleurs dans l'organigramme de l'entreprise, en qualité de conseiller consultatif. L'architecte sélectionné pour mener à bien le projet est le très environnementaliste Jason F. Mc Lennan.

68 villas et 48 maisons de vacances avec plages privées devraient ainsi sortir de terre. Le développement immobilier est assuré par Restorative Islands L.L.C et la gestion des activités hôtelières confiées à Restorative Hospitality, une branche de Delos. L'ouverture est prévue pour 2018.

Léonardo DiCaprio souhaite que ce lieu devienne (après le passage des pelleteuses) le symbole du développement durable et de l'écologie. Des conférences et des stages de sensibilisation éco-responsable y seront dispensés. Reste à savoir si les futurs résidents de l'île (entre 5 et 15 millions de dollars pour l'achat d'une maison) resteront dans cet état d'esprit écologique.