Édito

La Tribune de Georges
Georges Panayotis

14 mai 2014

Cosme, microcosme et hypocosme

Nous vivons une bien étrange période où la perte des repères conduit à des situations paradoxales et inquiétantes. De gauche ou de droite, le personnel politique perd de plus en plus la notion de service public pour s’affronter en polémique stérile, pour défendre son pré carré et passer plus de temps à se faire des croche-pieds entre amis qu’à œuvrer au bien de la Nation.

05 mai 2014

Les franchisés : gestionnaires actifs, passifs ou participatifs ?

La généralisation des politiques asset light a accéléré le transfert d’une bonne partie des compétences et de l’expertise des enseignes hôtelières vers les franchisés. Devenus les vrais artisans du développement hôtelier, ils se sont appropriés les outils du financement foncier et immobilier, les techniques de construction et de design, le Revenue management et la politique tarifaire. En assumant...

28 avril 2014

Qui aligne l’œil, la tête, l’odorat, le goût et le cœur ?

A force de vouloir revenir aux fondamentaux de l’industrie, les hôteliers n’ont-ils pas fini par appauvrir leur(s) métier(s) ? Aujourd’hui, les grandes entreprises de services s’interrogent sur le meilleur moyen d’exploiter leur notoriété et leur clientèle, de se diversifier en proposant des options complémentaires, quitte à élargir leur offre vers des univers qui paraissent éloignés. Quelle...

14 avril 2014

Des racines ... mais aussi des ailes

C’est bien connu, nul n’est prophète dans son propre pays. Les politiques français se gargarisent des bonnes performances de la France sur la scène touristique mondiale, mais se gardent bien de lui donner les moyens de se développer encore davantage et de renouveler une offre qui s’appauvrit un peu plus chaque année.

08 avril 2014

On peut ramer à contre-courant, mais c'est dur !

Malgré des signes de faiblesse conjoncturelle, les indicateurs fondamentaux de l’activité hôtelière sont apparemment solides. Les taux d’occupation sont stables et progressent même dans les grandes métropoles et le prix moyen n’a cessé de s’améliorer jusqu’aux derniers trimestres de l’an passé. Pourquoi les hôteliers ne sont-ils pas plus entreprenants ? Comment expliquer une telle prudence dans...

02 avril 2014

Le marketing sait tout... Le produit fait tout !

Ce n’est pas parce que nous sommes l’une des plus vieilles activités du monde que le marketing hôtelier doit rester figé dans les stéréotypes et les habitudes du passé. Le marketing intemporel qui vante les mérites du produit, du confort, du service a fait son temps.

25 mars 2014

Veaux, vaches, cochons, pigeons, dindons…

Les entrepreneurs ont aujourd’hui la vedette. Nouveaux héros de la croissance économique, c’est à eux que l’on demande de prendre le risque de la création d’entreprise et de l’investissement productif. Occupés par la gestion quotidienne, ils sont restés silencieux tant que la récompense du succès commercial compensait les heures de travail et d’anxiété.

20 mars 2014

Back to basics !

En jouant «perso» et pas assez collectif, quand il était encore temps, les groupes hôteliers ont laissé s’échapper la commercialisation en ligne. Dans un secteur comme l’aérien, la constitution d’alliances entre compagnies complémentaires a permis de peser sur les intermédiaires et de fabriquer des outils planétaires.

11 mars 2014

"Name the names!"

Il y a encore quelques années, les hôteliers qualifiaient la restauration de «mal nécessaire», un service à offrir aux clients mais dont la gestion aléatoire était davantage source de pertes et de complications que de rentabilité. Depuis, ils ont appris à mieux cerner les concepts, à maîtriser les coûts, et à dynamiser les offres. Dans un même mouvement de rationalisation, la technologie...

04 mars 2014

A-t-elle tout d'une grande ?

Les marques hôtelières ne sont pas suffisamment visibles et perceptibles par le grand public, là pourtant où sont leurs clients actuels, et surtout potentiels.

26 février 2014

Assistance à hôtels en danger

Le monde digital qui nous entoure, et nous envahit parfois, nous a fait perdre des réflexes et des bonnes habitudes qui donnaient de la consistance au marketing terrain.

18 février 2014

Un mouton, pour dormir, ne peut compter que sur lui-même

A l’exemple de la révolte des Canuts lyonnais en 1830, saccageant les métiers à tisser Jacquart qui permettaient de tisser la soie plus vite, de façon plus régulière et moins chère, les corporations établies ont toujours eu une bataille de retard. Lutter contre une évolution profonde de la consommation et contre l’intérêt des clients est à la fois contre-productif et irresponsable.

10 février 2014

La mutation s'accélère, la restructuration aussi !

«Père, gardez-vous à gauche ! Père, gardez-vous à droite !», criait Philippe Le Hardi à son père, lors de la bataille de Poitiers. L’Histoire nous rappelle que les menaces peuvent arriver de toutes parts et qu’il faut ouvrir son champ de vision pour ne pas se laisser surprendre. Aujourd’hui, le danger vient de la mutation de plus en plus rapide du marché et de ses acteurs, qu’ils soient clients...

03 février 2014

Le métier ! Le métier, vous dis-je !

Jusqu’à présent l’hôtellerie a réussi à préserver ses racines sans tomber dans les excès de l’industrialisation qui est en train de faire perdre toute crédibilité à une certaine forme de restauration.

27 janvier 2014

L’éternelle rivale

La Vieille Anglaise a réussi son coup médiatique. Londres se pavane sur les ondes et dans les gazettes pour clamer sa première place comme capitale touristique mondiale pour avoir accueilli 16 millions de visiteurs internationaux, battant sur le fil Paris, Bangkok et New York.

21 janvier 2014

Monuments en péril

L'année 2013 aura été révélatrice d'un changement d'attitude à l'égard des palaces de la part d'une partie de leur clientèle traditionnelle.

10 janvier 2014

De la petite cuillère à la louche

Avec la volonté méritoire d'exister davantage aux yeux du public et des clients, les hôteliers ont fait de la promotion de la marque une priorité. Ils ont mobilisé des équipes marketing, parfois démesurées, pour donner du contenu à un discours renouvelé sur des valeurs, des services, des prestations d'une grande générosité.