Édito

La Tribune de Georges
Georges Panayotis

23 novembre 2010

L'hôtellerie française inscrite au Patrimoine ?

Avec le retard que prend l'investissement dans le développement et la rénovation du parc hôtelier français on peut se demander s'il ne finira pas un prochain jour à l'inventaire du Patrimoine mondial de l'Unesco. Ce ne sera pas pour le glorifier comme la gastronomie française, mais plutôt pour le mettre au rang des vestiges archéologiques.

16 novembre 2010

Plate-forme indispensable de l'innovation

On est conduit à la même observation en analysant les dossiers présentés aux Hospitality Awards 2010. La crise a stimulé le besoin d'innovation et a accéléré les transformations engagées par les groupes hôteliers avant la crise.

09 novembre 2010

Une vision à long terme conforte le management

Quelques mois avant son départ de la tête du groupe Accor, Jean-Marc Espalioux expliquait dans une vision prémonitoire : "en hôtellerie, la finance n'est pas créative, mais si on ne la maîtrise pas, on peut en mourir". L'irruption de plus en plus forte des investisseurs financiers dans les groupes hôteliers donne encore plus de poids à cette réflexion.

03 novembre 2010

Les statistiques ne peuvent être un outil politique

Un ancien Premier ministre britannique a dit un jour, "il y a trois sortes de mensonges, les petits, les gros et les statistiques" et il faut reconnaître qu'il est tentant pour tous les pouvoirs politiques d'utiliser les chiffres pour justifier une décision prise pour d'autres raisons que le constat objectif. Il n'est pas sain de vouloir "faire dire aux chiffres" ce que la logique seule n'arrive...

26 octobre 2010

Une vraie ambition politique pour le Tourisme

A l'approche du remaniement annoncé, l'industrie touristique se prend à espérer que l'importance économique du secteur soit reconnue par les plus hautes instances du pouvoir. Un premier pas a été fait en 2007 avec le rattachement du Tourisme au ministère de l'Economie, signe de son rôle évident dans la santé économique du pays.

19 octobre 2010

Bruxelles tire enfin la sonnette d'alarme

La Commission de Bruxelles a enfin décidé de tirer au clair le rôle que jouent en ce moment les sociétés d'audit sur le marché européen. Elle s'inquiète à juste titre de la situation d'oligopole que maintiennent les quatre grands cabinets tous d'origine américaine.

12 octobre 2010

La modernité ne se décrète pas, elle se conquiert

Il est plus que temps de dépasser le discours qui cherchait à opposer dans le temps les intérêts divergents d'une hôtellerie indépendante menacée par la domination écrasante des chaînes hôtelières.

05 octobre 2010

Et si on travaillait aussi l'esprit Palace...

C'est bien beau de se réunir en petit comité d'experts pour décréter, une coupe de champagne à la main, qui va accrocher le titre "officiel" de palace sur son fronton, mais n'est-ce pas regarder le tourisme par le tout petit bout de la lorgnette ?

28 septembre 2010

Les restaurateurs se trompent de combat

Bousculée par l'évolution rapide de l'habitat, la révolution technologique dans les foyers et une domotique de plus en plus sophistiquée, l'hôtellerie urbaine a réagi rapidement pour se remettre à la page et retrouver cette longueur d'avance qui a toujours été dans ses gènes.

21 septembre 2010

Que le marché se fasse sa propre religion

On en sait désormais un peu plus sur la volonté du ministère du Tourisme de décerner un label Palace à la crème de la crème des hôtels français. Le débat va s'animer dans le microcosme des hôtels 5 étoiles pour commenter les conditions de son attribution.

14 septembre 2010

Le Tourisme, le grand oublié du Grand Paris

Le Grand Paris de demain se dessine aujourd'hui et d'ores et déjà une dizaine d'équipes d'architectes et d'urbanistes en vogue sont en train de cogiter sur l'aménagement de ses territoires. Dans leur réflexion et sous leurs crayons se mélangent les zones d'habitations, les axes de transport, les animations commerciales et de loisirs, mais, curieusement le tourisme n'apparait de que façon...

07 septembre 2010

L'habit ne fera jamais le moine

Vouloir tout codifier et labelliser, voilà bien une habitude française qui part d'un bon sentiment : informer le consommateur et édicter des règles applicables à tous. Mais dès que l'on rentre dans l'émotion et l'impalpable, cette bonne volonté se heurte à une difficulté majeure. Comment sera t-il possible de décréter sur une liste "officielle" qui est palace et qui ne l'est pas ?

31 août 2010

Et pourtant la réforme était bien partie..

Tous les acteurs sont conscients qu'on ne peut plus prendre de retard pour faire adapter l'offre touristique aux exi­gences des clients d'aujourd'hui et de demain.

20 juillet 2010

Qui trop embrasse, mal étreint

Le syndicalisme hôtelier moderne ne devrait-il pas s'inspirer de la stratégie des entreprises qu'il cherche à défendre plutôt qu'à chercher la représentativité universelle à tout prix ? Comment est-il possible de parler avec la même conviction et la même légitimité de l'avenir de la haute gastronomie française, de la défense des petites entreprises familiales, de la compétitivité internationale...

13 juillet 2010

Global ou local ? Les deux mon général !

Dans toute organisation qui s'appuie sur un réseau comme dans l'hôtellerie sous enseigne, la question de la répartition et de l'origine des décisions se pose régulièrement. Au nom de l'efficacité, de la cohérence et de la haute technicité, faut-il que toutes responsabilités soient concentrées au siège, ne laissant aux directeurs et aux équipes de terrain qu'une mission d'exécution ?

06 juillet 2010

Il ne suffit pas de prétendre tout savoir

L'industrie hôtelière française est en bien meilleure forme que d'autres secteurs de l'économie qui devraient prendre des leçons sur la réactivité, la maîtrise et l'esprit commercial des professionnels du tourisme. Depuis quelques mois les indicateurs d'activité repartent à la hausse, soutenus par la reprise des déplacements d'affaires et le retour de la clientèle internationale.

05 juillet 2010

La fin des hôtels de grand-mères et grand-pères

La restructuration du parc hôtelier européen est loin d'être achevée et ce n'est pas parce que la plupart des groupes hôteliers ont choisi de faire appel à la franchise pour assurer leur développement que l'hôtellerie indépendante peut y trouver une porte de salut assurée.