Actus

Wyndham : La direction remaniée en vue du spin-off de 2018

Alors que le groupe américain se prépare à séparer sa division hôtelière du reste de ses activités, il a annoncé la composition de la nouvelle équipe dirigeante qui prendra les rênes du futur Wyndham Hotel Group. L'occasion également d'analyser l'impact du spin-off sur l'avenir de l'hôtelier. 

Geoff Ballotti, CEO, et Mary Falvey, future CAO Geoff Ballotti, CEO, et Mary Falvey, future CAO

L'hôtelier américain Wyndham a annoncé hier la nouvelle équipe qui dirigera son entité hôtelière à partir de l'an prochain. Ce remaniement fait suite à l'annonce du groupe de séparer son business hôtelier du reste de ses activités une opération couramment appelée "spin-off" décidée début août, et dont la mise en place est prévue pour 2018.

L'équipe dirigeante de la future entité hôtelière gardera à sa tête Geoff Ballotti, actuellement CEO de la division Wyndham Hotel Group, tandis que David Wyshner, récemment entré chez Wyndham Worldwide en qualité de Chief Financial Officer, assumera les mêmes fonctions au sein de la nouvelle entité hôtelière.

Le communiqué du groupe américain annonce également cinq nominations : Tom Barber rejoindra la nouvelle entité au poste de Chief Strategy & Development Officer ; Paul Cash, au General Counsel ; Mary Falvey, actuellement directrice des ressources humaines chez Wyndham Worldwide, deviendra Chief Administrative Officer ; Barry Goldstein sera reconduit dans ses fonctions de Chief Marketing Officer dans la nouvelle compagnie hôtelière, tout comme Bob Loewen, qui y poursuivra son rôle de Chief Operating Officer.

"Cette équipe dirigeante expérimentée est composée de vétérans de l'industrie, parfaitement à même de faire avancer notre business vers la position de leader incontesté de l'hôtellerie," se réjouit Geoff Ballotti. Le spin-off, qui doit prendre effet en 2018, aura pour conséquence la séparation des activités hôtelières, d'un côté, et des activités de timeshare de l'autre, en deux entreprises publiques distinctes.

Les conséquences de cette décision ne se verront pas uniquement sur le plan hiérarchique, mais aussi financier : valorisée à plus de $15 milliards dans son ensemble, l'entreprise Wyndham Worldwide se séparera en un groupe hôtelier et une entreprise ayant la charge des activités de timeshare (Wyndham Destination Network + Wyndham Vacation Ownership). Son business hôtelier représentant 23% de son chiffre d'affaires et 27% de son EBITDA, il devrait être valorisé autour d'un quart de sa valeur actuelle, soit moins de $4 milliards, après le spin-off. Cette valorisation le placera en bas de tableau parmi les leaders mondiaux de l'industrie hôtelière. De quoi alimenter les rumeurs de projets de rachat par un autre grand groupe ? Car actuellement, les actionnaires semblent considérer que les consolidations dans l'industrie sont créatrices de valeur.