Actus

Paris Ile de France : record de fréquentation hôtelière au 1er semestre 2017

Le Comité Régional du Tourisme Paris Ile de France a tiré son bilan du premier semestre 2017, pendant lequel la destination a enregistré un net rebond de sa fréquentation, portée par le rebond de la clientèle internationale et une montée en puissance du tourisme d'affaires. Il s'agit de sa meilleure performance historique, faisant tomber un record vieux de près d'une décennie. 

Paris Paris

La région parisienne a enregistré 16,4 millions d'arrivées dans les hôtels et 32,5 millions de nuitées au premier semestre 2017, soit une progression de respectivement +10,2% et +11,2% relativement à 2016, a annoncé le Comité Régional du Tourisme Paris Ile de France. En volume, il s'agit de la meilleure performance jamais enregistrée sur cette période ; le précédent record datait de 2008.

Cette dynamique haussière se traduit notamment par le retour de la clientèle internationale, qui a progressé de +14,9% en matière d'arrivées hôtelières, tandis que le nombre de nuitées augmentait de +14,8%. La fréquentation des américains en particulier est fortement remontée (+194 000 arrivées relativement au 1er semestre 2016) alors que celle-ci était en baisse entre 2016 et 2015 (- 57 000); ces derniers restent par ailleurs les 1er visiteurs internationaux de la région. La clientèle britannique est quant à elle toujours en décroissance du fait de l'incertitude liée au Brexit. Les clientèles italiennes et japonaises ne sont pas encore revenues à leur niveau d'il y a deux ans, car elles avaient fortement chuté en 2016. Sur deux ans, la croissance a donc été portée par les clientèles américaines, chinoises, et de la zone euro hors Italie. Le nombre des touristes français évolue également positivement en 2017 (+6,4% d'arrivées dans les hôtels et +7,2% de nuitées).

La fréquentation touristique de la destination est par ailleurs favorisée par le renforcement du tourisme d'affaires, qui génère une croissance de +7,4% de nuitées hôtelières, soit 1,2 millions supplémentaires. 

Cette tendance positive concerne toutes les zones géographiques de la région francilienne, notamment la Petite Couronne qui tire son épingle du jeu, avec un nombre d'arrivées hôtelières en progression de +14,9% relativement au 1er semestre 2016. La croissance de la fréquentation à Paris s'élève quant à elle à +10,8% tandis que la Grande Couronne enregistre une croissance de +6,1% comparativement à 2016.

Par ailleurs, la bonne dynamique semble se confirmer sur la période estivale, comme en témoigne le bilan provisoire d'ores et déjà dressé par Hospitality ON.

Alors que le contexte sécuritaire défavorable avait fortement impacté les performances hôtelières de l'année 2016, les touristes sont donc bel et bien de retour dans la principale destination française. Outre les séjours reportés de l'an dernier, le secteur a pu bénéficier de l'organisation de certains événements tels que le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget, mais également d'un climat social et sécuritaire plus propice.

Frédéric Valletoux, Président du Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France, évoque par ailleurs l'impact du plan de relance mis en place pour faire face aux inquiétudes des touristes : « Les signaux sont clairement au vert pour l'industrie du tourisme à Paris Ile-de-France. Ces bons résultats sont aussi le fruit des mesures de relance adoptées par Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, dès 2016 : nouvelles campagnes de promotion, déploiement à deux reprises de plusieurs centaines de jeunes "Volontaires du tourisme" afin de mieux accueillir les touristes, soutien à l'innovation et au développement de nouvelles offres telles que le Paris Region Pass ou le déploiement de solutions numériques pour optimiser la gestion des files d'attente dans les musées. Ces efforts seront poursuivis afin de renforcer notre compétitivité, de mieux faire connaître les richesses de notre Région et de rendre la destination plus accueillante, plus propre et plus sûre. Notre objectif est désormais clair : mobiliser l’ensemble des professionnels du tourisme afin de faire des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 une référence en matière d’accueil des visiteurs du monde entier ».

En effet, si la perspective des Jeux Olympiques 2024 s'avère porteuse pour le tourisme, le contexte sécuritaire reste fragile, et les efforts doivent se poursuivre en matière de sécurité, de communication et d'accueil des touristes pour espérer maintenir la dynamique.