Actus

Résultats financiers du Club Med : L'hiver apporte un nouveau rayon de soleil

Le premier semestre financier du Club Med, qui correspond à sa saison d'hiver, s'est clos sur un bilan positif, en termes de chiffre d'affaires comme de profitabilité. Même l'Europe et la montagne française ont renoué avec la croissance. De quoi soutenir les ambitions du groupe, sous le regard bienveillant de son propriétaire chinois ? 

Club Med Avoriaz Club Med Avoriaz

C'est depuis son village d'Opio en Provence, l'une des réouvertures-phares de l'année pour le Club Med car il faisait partie de son vaste plan de rénovation concernant 9 resorts, que le PDG du groupe, Henri Giscard d'Estaing, a dévoilé les résultats du Club Med pour son premier semestre fiscal (de novembre à avril), qui couvre son activité hivernale.

Le volume d'affaires sur cette période a crû de 6,5%, s'établissant à 850 millions d'€. Si la dynamique reste d'abord portée par l'Amérique, en hausse de 18,8% (à 189 millions d'euros) et l'Asie (+12,3% à 150 millions d'euros), l'évènement marquant de cet hiver est sans doute le retour de la croissance en Europe : l'activité du Club Med y gagne 1,4% à 536 millions.

Cette croissance d'activité a été tirée par la fréquentation, qui bondit de 8,1%, "la plus forte depuis 2000", selon le groupe, tandis qu'à l'inverse le panier moyen recule donc légèrement. Il faut dire qu'un basculement géographique est à l'oeuvre au sein du groupe, qui accueille aujourd'hui 71% de visiteurs internationaux.

C'est aussi le cas dans les Alpes françaises, où 6 visiteurs sur 10 proviennent maintenant d'autres pays. Cela contribue au regain de fréquentation dans les villages alpins du Club : +2% cet hiver. De quoi conforter le groupe dans la perspective de l'ouverture de son nouveau village Grand Massif Samoëns-Morillon en décembre 2017... d'autant que le Club avait annoncé en janvier dernier planifier 15 ouvertures à l'horizon 2020, dont une par an à la montagne.

Les perspectives futures sont favorables, selon le groupe qui a annoncé une hausse des réservations de 5,3% sur l'été, avec "toutes les zones géographiques en progression en volume d'affaires et en nombre de clients", et, à date, une croissance à deux chiffres sur l'hiver prochain.

Conséquence des gains d'activité et du développement en cours du parc, les résultats financiers progressent : l'EBITDA gagne 7,4% à 107 millions, et le résultat net avant impôts et éléments non récurrents prend 5% pour s'établir à 66,7 millions. De bonnes nouvelles pour son propriétaire chinois, Fosun, qui fait partie des groupes chinois très actifs en matière d'investissements à l'étranger et actuellement audité par le gouvernement central de l'Empire du Milieu.