Actus

Le Japon autorise la location de courte durée de logements privés

Le parlement japonais vient de signer une loi autorisant les propriétaires à louer leur hébergement à des particuliers, pour une durée maximale de 180 jours par an.  

Tokyo Tokyo

Le gouvernement au Japon vient d'adopter une loi autorisant les locations de courte durée des logements privés. Le texte fixe toutefois certaines conditions : le plafond des nuitées annuel est fixé à 180 jours par an afin de limiter la concurrence déloyale, et les autorités locales auront également la possibilité d'abaisser cette durée maximale s'ils le souhaitent. Les propriétaires devront se déclarer auprès des autorités préfectorales, répondre à des normes d'hygiène strictes et informer leur voisinage. 

Pour rappel, le pays avait déjà fait passer en 2016 une loi pour encadrer les pratiques des sites de location comme Airbnb et ainsi protéger l'industrie hôtelière du pays. Celle-ci imposait notamment une durée minimale de location d'une semaine. 

Cette nouvelle loi a pour objectif de limiter la pénurie des chambres d'hôtels et de favoriser l'attraction touristique du pays, qui vise notamment 40 millions de visiteurs annuels d'ici 2020, année des Jeux Olympiques à Tokyo. Le Japon constitue également une des premières destinations affaires d'Asie.