Actus

Les siestes en capsule : nouveau concept à l'aéroport de Dubaï

Avec son nouveau concept "Sleep' n Fly", l'aéroport de Dubaï met des capsules de repos à disposition des passagers désireux de passer les heures d'attente entre leurs vols dans les bras de Morphée. Une sorte de micro-hôtellerie ? 

Les capsules de sieste à Dubaï Aiport. © sleep 'n fly™ Les capsules de sieste à Dubaï Aiport. © sleep 'n fly™

L'aéroport international de Dubaï innove avec un salon "sleep 'n fly" totalement dédié au repos des passagers en transit. Il propose en effet des capsules privées où passer quelques heures de détente, ainsi que des cabines moins futuristes mais tout aussi confortables pour permettre une sieste réparatrice entre deux vols.

Il ne s'agit pas d'un hôtel, mais bien d'un lounge de l'aéroport qui abrite 20 "igloos", des capsules contenant un siège convertible en lit (200x74 cm) ainsi qu'un compartiment de stockage des bagages, un chargeur, un bureau et une lampe de nuit.

On trouve également dans ce salon sept cabines pour les couples et les familles en transit, équipées d'un lit double (140x200 cm), de lumières de lecture, de tables de nuit et d'une table dépliante, ainsi que d'un miroir et d'espaces pour stocker bagages et vêtements. Un lit pour enfant (115x55 cm) est également disponible dans chaque cabine.

Pour autant, nul autre aménagement n'est prévu (toilettes, restaurants...) pour renforcer encore le confort des voyageurs, étant donné que la plupart de ces services sont disponibles à d'autres endroits de l'aéroport.

Le concept de la "micro-hôtellerie" gagnera-t-il bientôt les grands aéroports internationaux ? D'autres entreprises ont déjà porté un concept similaire à Londres, Amsterdam, New Delhi ou encore Atlanta. Reste à savoir si ce dernier deviendra bientôt un standard du service aéroportuaire, au grand dam des hôtels qui y sont localisés et qui, eux, ne dorment plus sur leurs deux oreilles.