Entretiens
Tags : Innovation

Christophe Bourges, Lutron Electronics : "Le marché du smart building va se réveiller"

Lutron Electronics inaugurait ce mois-ci son nouveau Centre Experience Européen à Londres: l'occasion d'un point avec Christophe Bourges, son Directeur Commercial Europe du Sud, Afrique et Pays Méditerranéens, sur les dernières tendances de l'innovation dans le contrôle à distance et le "smart building" qui montent en puissance dans l'hôtellerie. 

Christophe Bourges Christophe Bourges

Christophe Bourges, Directeur Commercial Europe du Sud, Afrique et Pays Méditerranéens de chez Lutron Electronics, inaugurait son nouvel "Experience Centre" Européen de Londres le 17 mai dernier. Destiné à "mettre en lumière" les dernières innovations du groupe en matière de contrôle d'éclairage et de stores, ce nouvel espace de formation et d'exposition propose notamment une expérience immersive au sein d'une chambre d'hôtel afin de découvrir la solution myRoom. Pour rappel, celle-ci avait permis au groupe de se voir décerner le trophée de la meilleure innovation technologique lors du Global Lodging Forum 2017, pour son logiciel "myRoom Vue" : un tableau de bord utilisé par le directeur technique de l’hôtel pour contrôler et commander les systèmes de gestion intelligente du bâtiment.

Selon vous, quel est le futur de l'hôtellerie en matière d'innovation technologique ? 

"Le fait de travailler avec des hôteliers nous a permis d'identifier deux grandes tendances actuelles. D'abord, l'hôtel est un endroit qui se veut de plus en plus convivial. Le lobby par exemple est devenu un endroit où les gens viennent se retrouver pour discuter, boire un verre. De plus en plus, les architectes nous demandent une ambiance d'éclairage différente d'un simple desk de check-in. La deuxième tendance, c'est que la chambre peut aussi devenir un lieu de travail, désormais elle a plusieurs fonctions. Quand on travaille on a besoin d'un éclairage différent de quand on lit par exemple, donc il faut créer plusieurs ambiances. Après, l'idée c'est de donner la possibilité à la personne dans sa chambre de pouvoir gérer l'éclairage, la température, directement sur son smartphone. Les systèmes Lutron sont intégrables à partir de n'importe quel autre système, ce qui fait qu'on peut créer des applications sur-mesure dédiées à l'hôtelier". 

On parle également beaucoup du "smart building", quelles sont les dynamiques que vous observez ? 

"Ce marché va se réveiller avec les nouvelles réglementations thermiques, qui vont nous obliger à partir de 2018 à mettre des détecteurs de présence un peu partout et à ne pas utiliser la lumière quand il n'y a personne. En réalité sur le long terme ce n’est pas cher car le retour sur investissement est assez rapide. Le problème c'est que souvent ce ne sont pas les mêmes qui construisent, qui exploitent et qui louent..."

Votre solution myRoom a récemment reçu le trophée de l'innovation au Global Lodging Forum, du point de vue d'un hôtelier quel est son intérêt ? 

"L'avantage de myRoom, c'est tout d'abord le confort et la satisfaction du client : cela lui permet de gérer la température, l'éclairage, les stores, sans avoir besoin de se déplacer. Et myRoom permet aussi à l'hôtelier de faire des économies d’énergie quand le client n’est pas là. Le système myRoom a été conçu en collaboration avec des hôteliers et des architectes d'intérieur spécialisés dans l'hôtellerie, ce qui nous a vraiment permis d'offrir une offre sur-mesure (claviers à grosses touches...). Notre expertise dans le sans fil est également un gros avantage car il n'y a pas besoin de rajouter des câbles pour installer la solution. 

Nous avons deux versions du système : myRoom Prime, la version "light", permet de gérer l'éclairage, la température et les stores de la chambre d'hôtel avec des solutions filaires ou sans fil, mais sans connexion avec le logiciel PMS et la gestion du bâtiment. Plus complète, la solution myRoom Plus possède des connexions avec le PMS et la gestion intelligente du bâtiment, qui permet de communiquer avec d'autres systèmes (sécurité...) et donc d'avoir beaucoup plus de retour de données."

Ce système est-il déjà implanté dans des hôtels ? 

"Lutron Electronics, une société familiale américaine créée en 1959 (inventeur du premier variateur d’éclairage) et présente dans plus de 90 pays, couvre 3 grands marchés : le résidentiel, le tertiaire, et l'hôtellerie. Celle-ci représente 50% de nos parts de marché en France, notamment du fait du lancement de notre solution myRoom : nous avons une centaine de références hôtelières aujourd'hui qui l'intègrent.

En France, les deux derniers hôtels qu'on vient d'installer sont le Park Hyatt Paris Vendôme et le Martinez à Cannes, et nous avons beaucoup d'autres installations prévues. Les catégories concernées sont les 3, 4, 5 étoiles et Palace. Nous avons une image relativement haut de gamme parce qu'on a démarré dans le luxe, mais aujourd'hui on a de supers solutions pour les 3 étoiles qui n'existaient pas il y a trois ans."

Travaillez-vous avec des start-ups ? 

"Lutron investit 10% de son chiffre d'affaires en recherche et développement. On a des partenariats avec Google, Apple, mais également avec beaucoup de start-ups, notamment américaines. On est très à l'affût de toutes ces nouvelles technologies, car aujourd'hui ça avance vite et on ne doit pas rater le virage des objets connectés. On est également présents dans plusieurs associations, notamment le Syndicat de l'Eclairage, la Smart Building Alliance, ce qui permet d'être en contact avec un certain nombre de start-ups qui en font partie."

Découvrez l'infographie révélant les résultats d'une étude réalisée par Lutron sur l'impact d'un environnement de travail mal éclairé sur la santé et le bien-être.