Actus

Airbnb : vers une régulation de son activité à Mexico

À partir du 1er juin 2017, la plateforme Airbnb collectera une taxe de 3% sur l'hébergement auprès de ses utilisateurs, s'alignant ainsi sur la politique en vigueur dans l'hôtellerie ; une première en Amérique Latine. 

airbnb airbnb

En Amérique Latine, Airbnb dispose d'un réseau de près de 250 000 hébergements, soit encore relativement peu : pour comparaison, en avril 2017 la seule Paris comptait près de 160 000 chambres en location sur AirBnB. L'Amérique Latine est donc aujourd'hui plutôt l'un de ses "territoires de conquête" : un espace où la croissance du parc Airbnb est actuellement très dynamique, relativement à une base encore modeste.

Pour aplanir ses relations avec les autorités locales et ainsi favoriser son développement à Mexico, où la Airbnb comptait en 2016 près de 5 500 hôtes ayant accueilli 143 000 voyageurs, la plate-forme en ligne y collectera et reversera la taxe de séjour. Il s'agit de la première initiative de ce type signée sur le continent sud-américain. Par cette opération, la plateforme de location entre particuliers s'aligne avec la politique de taxation locale appliquée aux hôtels et à sa propre pratique dans un nombre croissant de villes européennes et américaines. A noter que des négociations du même type sont également en discussion à São Paulo et à Buenos Aires, selon Bloomberg.

Aujourd'hui, AirBnB propose un large panel d'hébergements dans 34 000 villes au travers de 191 pays. La France est le second marché de la plateforme après les Etats-Unis avec environ 300 000 logements dans l'Hexagone.