Actus

Le fonds souverain chinois a pris une participation dans Airbnb

A l'occasion de la récente levée de fonds opérée par Airbnb, le fonds souverain chinois, CIC, s'est engagé pour 100 M$ sur le milliard collecté. Aucun information n'a transpiré sur le pourcentage de capital que s'est ainsi octroyé le fonds chinois, dont la participation est présentée par les milieux financiers comme un partenariat stratégique. 

Airbnb prêt à investir aussi le marché chinois Airbnb prêt à investir aussi le marché chinois

La China Investment Corporation (CIC) marque son intérêt pour le site collaboratif Airbnb qui ne cache pas son ambition de pénétrer aussi le marché chinois. C'est la seconde fois que des investisseurs chinois mettent la main au portefeuille pour apporter les moyens de cette ambition. Déjà en 2015, Airbnb a levé 1,5 milliard de dollars auprès d'un consortium mené par China Broadband Capital, et comprenant Hillhouse Capital Group et Sequoia Capital.

Airbnb aura besoin d'alliés puissants s'il veut entrer sur le marché chinois avec son modèle économique. Deux entreprises locales ne l'ont pas attendu et sont en train de verrouiller leurs positions, Tujia et Xiaozhu. La presse financière a déjà fait état des négociations entamées par Airbnb pour acquérir Xiaozhu. Cela ne pourra pas se faire sans l'assentiment des autorités publiques. Si elles sont déjà dans le capital du prédateur, cela peut faciliter les choses.

D'autres start-ups collaboratives, comme Uber, ont du renoncer à entrer sur le marché chinois avec leurs propres moyens, piégée par la concurrence et les barrières administratives. La technique du Cheval de Troie s'avère plus payante à condition de trouver le bon cheval.