Actus

Annonce d'un bénéfice record en 2016 pour AccorHotels

La publication des résultats annuels fait ressortir un légère progression du chiffre d'affaires 2016 à €5,6 milliards en hausse de 0,9% (+2,2% à pcc), mais une nette amélioration de l'Ebitda (Résultat brut d'exploitation) de 4,6%, soit €696 millions, un record historique, et un résultat net de €266 millions en hausse de 8,1%. 

Raffles Singapour en passe de rénovation complète Raffles Singapour en passe de rénovation complète

Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels, s'est félicité des résultats : "AccorHotels affiche pour 2016 d’excellentes performances dans un environnement difficile, avec notamment un résultat d’exploitation et un nombre d’ouvertures d’hôtels records. Grâce à la mobilisation de nos équipes à travers le monde, nous avons mis en œuvre des leviers opérationnels forts, permettant une croissance de nos résultats supérieure à celle de notre chiffre d’affaires. Nous sommes allés à la conquête de nouveaux marchés et services, consolidant ainsi notre leadership, et ouvrant de nouveaux horizons, au bénéfice de nos clients. En 2017, la concrétisation de notre projet de filialisation d’HotelInvest nous octroiera de formidables marges de manœuvres pour saisir les nombreuses opportunités liées à la mutation rapide de notre industrie". 

La présentation a fait ressortir un certain nombre de faits marquants et opérations stratégiques en 2016 : 

  • Croissance solide dans la majorité des marchés clés du groupe
  • Développement record, avec 81 042 chambres (347 hôtels), à 89% en contrats de management et de franchise (dont 117 hôtels et 43 481 chambres de Fairmont Raffles Hotels International)
  • Acquisition de Fairmont Raffles Hotels International, approuvée à 98% par l’Assemblée Générale Mixte du 12 juillet 2016, avec une intégration très rapide et bénéfique en termes de résultats
  • Acquisition de 100% de onefinestay, leader de la location de demeures d’exception incluant des services hôteliers, et de 79% de John Paul, leader mondial des services de conciergerie

Pour HotelInvest

  • Poursuite de la rotation des actifs, avec 148 hôtels, dont : - 85 hôtels en Europe transférés à Grape Hospitality - 12 hôtels en Chine transférés à Huazhu
  • Lancement du projet « Booster » portant sur la filialisation et la cession d’une partie du capital d’HotelInvest
  • Accord avec une filiale de ADIA (Abu Dhabi Investment Authority) pour la restructuration d’un portefeuille de 31 hôtels (4 097 chambres) en Australie 

Pour HotelServices

  • Recrutement de 2 200 hôtels indépendants, dont 1 800 intégrés à la place de marché accorhotels.com
  • Annonce d’un partenariat stratégique avec 25Hours Hotels
  • Annonce d’un partenariat stratégique avec Banyan Tree
  • Création de la marque « Lifestyle » JO&JOE
  • Poursuite du déploiement du plan digital à 5 ans (173 M€ engagés depuis 2014 sur 250 M€) 
  • Entrée en négociations exclusives avec Travel Keys, en vue de créer le leader mondial de la location de résidences privées de luxe 

Le président a confirmé la mise en route du projet Booster, qui consiste à filialiser la division HotelInvest en cédant la majorité des parts à des investisseurs extérieurs à AccorHotels. Ce projet doit être finalisé à l'été 2017 conduisant à une transformation assez radicale du groupe actuel.

La nouvelle entité, AccorInvest, détenue entre 25% et 35% par AccorHotels, récupère environ 1 000 hôtels des 1 250 actuellement propriétés d'HotelInvest (la filiale Orbis en Europe de l'Est et des hôtels au Brésil sont sortis du périmètre), pour une valorisation actuelle de €6,6 milliards. Les futurs investisseurs sont répartis en trois catégories : un ou plusieurs fonds souverains, compagnies d'assurance, foncières et fonds d'investissement. Le ticket d'entrée minimum est de €200 millions. Pour Sébastien Bazin, le nouveau capital devrait se répartir entre moins d'une dizaine de gros actionnaires, dont AccorHotels. Le nom choisi témoigne de l'exclusivité voulue pendant au moins 5 ans de relations entre AccorInvest et AccorHotels. Pas question pour la nouvelle filiale d'acheter des hôtels sous d'autres enseignes et obligation prioritaire pour AccorHotels de proposer la cession de nouveaux actifs à AccorInvest.

La création de cette nouvelle entité, ayant son siège officiel au Luxembourg, devrait générer un apport de cash à AccorHotels de l'ordre de €4 à 5 milliards, selon le montant final de la participation d'Accor. Une somme qui va servir à éponger définitivement la dette actuelle de €1,5 milliard et qui permettra de disposer d'un "trésor de guerre", dont Sébastien Bazin refuse de donner la destination finale. "Nous aurons les moyens de conduire et d'accélérer la transformation du groupe autour des trois "verticales" : l'activité hôtelière, la location d'appartements à services hôteliers, et les Services communautaires avec la conciergerie John Paul comme colonne vertébrale".

(voir article sur la transformation du groupe)