Actus

Deux hôtels haut de gamme en France pour Qatar Airways?

La compagnie aérienne Qatar Airways souhaite renforcer son portefeuille hôtelier et mise sur la France ; le groupe vise ainsi le rachat d'un établissement à Paris et la construction d'un hôtel 5 étoiles à Toulouse. 

Qatar Airways Qatar Airways

A l'occasion de l'inauguration d'un nouveau lounge de plus de 1000 m² à l'aéroport de Paris Charles de Gaulle, le président de Qatar Airways, Akbar Al Baker, a annoncé son ambition d'ouvrir deux hôtels en France dans les années à venir. En effet, le groupe souhaite acheter un établissement à Paris et en construire un second à Toulouse.

"Nous nous intéressons à des investissements dans l'hôtellerie en France", a déclaré à l'AFP le président de la compagnie qatarie qui se dit "très confiant dans l'économie française". Qatar Airways serait donc actuellement en discussion avec la ville de Toulouse concernant le terrain où pourrait être implanté un établissement cinq étoiles. Des négociations auraient également été engagées avec deux chaînes hôtelières (dont les noms n'ont pas encore été révélés) concernant la conception et la gestion du projet à Toulouse.

Pour rappel, en 2015, Qatar Airways a lancé une nouvelle branche dédiée au management hôtelier : "Dhiafatina" en charge d'opérer et de gérer des établissements haut de gamme dans des destinations stratégiques. Son portefeuille compte le Oryx Rotana Doha (400 chambres), le Sheraton Skyline London (350 chambres), le Novotel Edinburgh (180 chambres) et The Airport Hotel Doha (100 chambres).

La compagnie qatarie doit ouvrir le 4 juillet prochain une liaison entre Doha et Nice après quatre ans d'absence. Ce développement risque de faire perdre à Air France une partie de sa clientèle de la Côte d'Azur se rendant en Asie et inversement de sa clientèle asiatique se rendant dans la région niçoise. Selon Akbar Al Baker la prochaine étape serait l'ouverture d'une liaison entre Doha et Lyon et le développement du nombre de vols sur ces destinations. Celui-ci a déclaré vouloir attendre de commencer les vols sur Lyon et Nice pour entamer des négociations sur la possibilités de vols supplémentaires. Jusqu'à présent, Qatar Airways assurait trois vols par jour entre Doha et Paris-Charles de Gaulle (en A380 et bientôt en A350).